CHRISTIAN_RAZEAU_DE_NICE

Le mot politique de Christian RAZEAU Pour Nice

Dé-mondialisation, dé-occidentalisation

Voilà de nouveaux termes et de nouveaux concepts qu’il faut intégrer.
Avec eux pourra-t-on retrouver cette fameuse « croissance » ?
Avec eux pourra-t-on éviter la dé-croissance ?

Oui, on est sans doute allé trop vite vers la mondialisation alors que l’Européanisation n’est pas encore faite.
Oui, on est sans doute allé trop vite aussi, et trop loin, en voulant occidentaliser les mondes africains, arabes ou asiatiques.

On pensait que notre modèle de prévoyance, notre modèle démocratique, libéral, social, était le plus attractif et le mieux armé pour partir sans complexe à la conquête de la planète.

Qui veut aller loin ménage sa monture..dit le proverbe.
Effectivement, nous n’avons pas ménagé notre monture… et elle est déjà épuisée.. et on n’est pas allé bien loin..!

L’état de nos finances, de nos dettes, de nos déficits en sont la preuve.

Et là on retrouve nos erreurs faites avec l’agriculture, la grande distribution, l’industrie, les transports, l’internationalisation des banques et des assurances..

On a voulu jouer dans la cour des grands et on est en train de se faire atomiser.

Il est sans doute temps de se calmer, de ménager et d’aménager nos possibilités, nos volontés, nos traditions, nos économies, nos savoir-faire purement français, italiens, espagnols… en fait notre savoir-faire purement européen.

Il est temps de conforter nos identités, nos « fondamentaux » comme on dit en sport, non pas pour aller vers de nouvelles conquêtes mais pour éviter de sombrer.

Après la Grèce hier…, aujourd’hui l’Irlande… il est peut-être encore temps d’ouvrir les yeux et de faire fonctionner nos méninges pour éviter le désastre demain au Portugal, en Espagne, en Italie ou en France.

LE COMBAT DES ELEVEURS ... DERISOIRE PUIS PITOYABLE !

FR3 infos Midi-Pyrénées, Marie Martin :
» Ils sont partis dès dimanche, en cortège : une dizaine de tracteurs partis de l’Aveyron, escortée par une centaine d’agriculteurs, a mis le cap sur Castres.

Leur objectif : bloquer les accès du principal abattoir de la ville tarnaise. En ligne de mire, l’entreprise Bigard, premier groupe français d’abattage et de transformation de viande, accusé par la profession de faire la sourde oreille aux revendications nationales des agriculteurs.

Ceux-ci réclament depuis plusieurs mois la revalorisation du prix de la viande. Une hausse de 0,60 euro par kilo de viande serait sans conséquence pour le consommateur, selon la FNSEA qui appelle au blocage. Dans ce contexte, dix des plus importants abattoirs Bigard de France seront bloqués à partir d’aujourd’hui.

Selon la FNSEA, le tarif pratiqué actuellement ne permet plus aux agriculteurs de vivre. L’installation des jeunes éleveurs serait en nette diminution.

Le Ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé une réunion mardi avec les acteurs de la filière bovine, afin de trouver rapidement des solutions satisfaisantes pour tout le monde »

…………)
Voilà à quelle situation de détresse, grotesque et désolante on finit par arriver à force d’élever la maltraitance animalière au rang de ressource financière…

La solution satisfaisante pour tout le monde, et nous en particulier défenseur des animaux, pourrait être que l’on reconvertisse les éleveurs au maraicheurs-bio et cela en dix ans avec des aides à mettre en oeuvre avec leurs organisations syndicales.

Si le prix de l’animal pouvait être fixé à quatre fois le prix du fromage, l’éleveur vivrait mieux mais la souffrance animalière demeurerait et le problème de la faim dans le monde ne trouverait pas de solution, donc ce n’est pas la voie qu’il faut choisir.

Comment voulez-vous supprimer la maltraitance entre humains et celle pratiquée par les humains sur les plus faibles quand on négocie la vie d’un être sensible à plus ou moins 60 centimes d’euros le kilo !!!…………

Il est temps de faire prendre le virage du végétarisme et du végétalisme.

La bio-diversité, que l’on prône partout, passe déjà par le respect puis l’amour de l’animal que l’on côtoie tous les jours.

Tout le monde se porterait mieux, animaux, éleveurs et vous les consommateurs (en meilleure santé physique et j’espère morale), si nous apprenions à vivre dignement dans le respect de la faune et de la flore.

La conclusion de cette grève des éleveurs est encore plus pitoyable que prévue.
Ils ont repris les abattages après avoir obtenu 5 centimes d’€ d’augmentation par kilo de viande…!

GOLDMAN-SACHS OU LA CHINE ?

Appelé par Brigitte Ferrari, Présidente du « Mouvement Européen » France 06, à s’exprimer sur la question « Où va l’Europe face à la Chine », l’économiste Jean-Paul Guichard répond : «A l’abîme».

Je vous fais un condensé de ce qu’il pense :
» La Chine accumule actuellement les plus forts excédents financiers du monde : 3 600 Milliards de dollars.

Elle rachète progressivement les entreprises françaises et étrangères.
Savez vous , par exemple, qu’elle a acquis 10 % d’EDF ?
La Chine s’est donnée les moyens d’avoir des entreprises qui savent tout faire et peuvent tout faire…»

JP.Guichard dit, « ce n’est pas en taxant les billets d’avion, ou en augmentant la TVA, ou même en taxant tous les mouvements des banques dont parle Joseph Stiglitz ( y compris les échanges de devises), que nous sortirons de cette spirale d’enrichissement de l’un au détriment des délocalisations des autres ( délocalisations qui nous vident de nos entreprises industrielles, donc de nos emplois, de notre savoir faire, et apporte son cortège de mal être et d’insécurité)».

Alors que faire ?
Le gros a toujours mangé le petit…
En France, la Grande Distribution affame nos agriculteurs…, fait disparaître les PME et les PMI, réduit nos commerçants de proximité à la pauvreté ou à la faillite.
Ikéa casse la filière du meuble français, italien, espagnol…

Pourquoi la Chine ne chercherait-elle pas à s’imposer face à l’industrie européenne et américaine ?

Stiglitz dit qu’une « régulation financière est improbable car l’argent va où il est le moins régulé ».

JP.Guichard propose un seul moyen pour sortir de cette crise qu’il croit due, non pas comme il l’entend trop souvent, au mercantilisme de la Banque d’origine juive Goldman-Sachs pour sa gestion inconsidérée du marché hypothécaire immobilier, mais due au mercantilisme de la Chine .
Pour une sortie de crise il préconise de réévaluer le Yuan ( monnaie chinoise ), et pas qu’un peu !
Il faudrait doubler sa valeur par rapport au Dollar et donc lui diminuer d’autant sa capacité d’exportation !

Pas facile direz-vous de convaincre un pays totalitaire ou tout au moins très autoritaire, qui se refuse à parler de son taux de change, pas plus au G20 qu’ailleurs…

Alors, c’est l’impasse et c’est pourquoi il parle d’«Abîme».

Tout cela il le reprendra dans un livre à sortir prochainement.



Mais qui est Christian RAZEAU ?

CHRISTIAN_RAZEAU_DE_NICECHRISTIAN_RAZEAU_DE_NICECHRISTIAN_RAZEAU_DE_NICE

Né à Nice, scolarité à l’école publique à Nice Notre-Dame puis au lycée Masséna, puis études à Marseille et Paris.
Marié à une niçoise Claudine Barichella, étude lycée Calmette, 2 filles : Cécile et Clémence, 1 chien Pilou, 2 chats : Nouche et Puce.

Ancien joueur du Racing Rugby Club de Nice et Président fondateur du Sporting Club des Moulins.

Activités para-médicales et sportives : kinésithérapie, MNS et Professeur de Culture Physique exercées sur l’Avenue Jean Médecin, puis aux Moulins à Nice St Augustin où j’ai enseigné la Boxe Française.

Directeur-propriétaire de la Maison de Retraite « Fleurs de France » à Nice Cimiez jusqu’au 31/12/ 2006.

Actuellement je gère, avec ma 2eme fille Clémence, la Résidence de tourisme « Villa Léonie », près du port de Nice, entièrement rénovée avec des entreprises niçoises et beaucoup d’huile de coude.
C’est une activité de location d’appartements meublés .

Mes combats et mes convictions :

Amené tôt, par ma mère, à suivre la vie politique locale niçoise dirigée par la famille Médecin, Jean puis Jacques . La vie politique nationale y avait également toute sa place. Le journal Nice-Matin était déjà dans la boite aux lettres tous les jours.

Par l’intermédiaire du Parti Radical Valoisien, je cotoie l’incorruptible niçois Max Cavaglione, le Sénateur-Maire de Tende José Balarello et Pierre Laffitte, visionnaire et créateur de Sophia-Antipolis.

Je leur conserve, à tous trois, une grande estime et une réelle amitié.
Je conserve de très bon souvenirs de nos anciens Ministres Yves Galland, Didier Bariani et André Rossinot l’actuel Maire de Nancy ainsi que de J.J. Servan Schreiber, Françoise Giroud et Edgar Faure.
Je conserve également de très bons souvenirs du travail d’équipe que j’ai pu réaliser avec notre ancien Député-Maire de Nice  de 1993 à 1995 : Maître Jean Paul Barety.

Je remercie l’équipe de Nice-Plurielle, enmenée par Patrick Mottard, qui m’a demandé à plusieurs reprises de participer à la préparation des Conseils Municipaux, lorsqu’il y avait des thèmes que notre association défendait.
J’ai pu y apprécier la valeur de leur travail et la ténacité du regretté  Jean-François Knecht.

Luttant contre toutes les souffrances faites aux plus faibles, je me suis engagé également dans la défense animalière.
Je suis actuellement le Vice-Président de la SDA de Nice.
Je suis devenu végétarien-bio depuis plus de 20 ans et j’essaye d’appliquer les recettes du chef Jean Montagard que j’ai connu lorsqu’il était enseignant au lycée hôtelier à Nice.

En 1994, je crée l’Association « Quartiers de Nice », association à but non lucratif .
Elle a permis, avec le concours d’autres Associations et de personnalités de valeurs, de sauver l’intégralité de la Gare du Sud, d’y proposer des projets de grands intérêts dessinés par les architectes Mario Basso et Georges Buzzi.

Nous nous sommes opposés avec succès (avec un pool associatif de 22 associations au début, dont le Comité du port) et grâce à la venue de la Commission Nationale de Débat Public que nous avions alerté, à l’extension du port de Nice et au doublement de la grande digue-Sud ( projet anti-écolo au possible mais pourtant proposé par la CCI 06  et projet soutenu par la précédente municipalité de  Jacques Peyrat, et soutenu également par  le Conseil Général 06 ainsi que par l’Etat avec sa DDE) .

Nous avons réussi à convaincre les décideurs de faire passer la première ligne de tramway dans les deux centres urbains : l’Avenue de la République mais aussi l’Avenue Jean Médecin, Malausséna, Borriglione , ce qui n’était pas prévu au départ.

Nous avons pu permettre au tramway de rouler sur des rails et non sur des pneus. Ceci fut établi avec le concours d’associations dont celle en particulier des « Tramophiles » avec Paul Lebecque et Frédéric Giana.
Nous nous sommes opposés avec succès au passage de la ligne 2 du tramway sur la Promenade des Anglais et militons maintenant pour que cette ligne circule bien  dans sa totalité à l’air libre et non enterré sous forme de Tram-métro.

L’ Association « Quartiers de Nice » défend la vie de quartier et donc tout particulièrement le « Commerce de proximité », en luttant contre toute extension et création de « Grandes Surfaces » qui développent le mal vivre et qui propage les métastases de la « Grande Distribution » : produits importés d’Asie avec un maximum de CO2, perte de l’outil de travail régional, perte des compétences, agriculteurs français étranglés, diminution des emplois, perte des commerces de proximité, bas salaires, insécurité…

A ce titre nous sommes, avec beaucoup d’autres, aux cotés d’André Aschiéri pour lutter contre toute implantation d’Ikéa dans notre département.

Pour la même raison notre Association s’est opposée, pour l’instant avec succès puisque pas encore bâti, à la création d’un Multiplex ( qui devait être le plus grand d’Europe ) dans le quartier excentré de l’Arenas. Cela permet ainsi la survie des cinémas de centre ville : Rialto, 2 Pathé sur l’Av. Jean Médecin, Variétés et Mercury, les autres ayant déjà disparus.

Notre Association fait le lien entre la production locale, les commerces de proximité, la qualité de vie et la sécurité dans les quartiers.

Actuellement nous nous sommes prononcés, lors de la « Concertation Publique », contre la destruction de la Halle Spada, magnifique friche industrielle, et nous proposons son réaménagement en un grand musée du Carnaval.
Cette année en 2010 les Carnavaliers pourront l’utiliser. C’est un premier pas vers la sauvegarde.

Nous sommes tout à fait favorable à la reconstruction d’un grand Musée de Sciences Naturelles avec l’intégralité des collections de J.B. Barla.

Depuis longtemps déjà nous demandons la fin d’un « racket ».
En effet, le péage de l’autoroute A8 dans le quartier niçois de St Isidore est scandaleux.
Les Niçois ne devraient pas payer pour passer des quartiers Ouest (de St Augustin et de St Isidore) aux quartierx Nord de Nice (St Sylvestre, Gairaut, Dunant) .
Il faut savoir que le trajet Aix-Marseille est gratuit de même que le Lyon-Vienne, ainsi que l’ensemble du réseau périphérique parisien.
Nous souhaitons que la municipalité de notre Ministre-Maire prenne ce dossier à bras le corps.

Nous étions et sommes toujours contre un nouveau port à l’aéroport ( port de croisière et port de fret ) et donc contre toutes les nouvelles études qui pourraient être proposées à ce sujet et qui engloutiraient l’argent du contribuable.
Construit au bord d’un canyon marin, à proximité des pistes de l’aéroport, port de fret et port de croisière il contribuerait, en plus de sa dangerosité, à l’augmentation de l’effet de serre, à l’augmentation de la pollution de l’air sur Nice, St Laurent du Var et sur la plaine du Var.
Les bateaux de croisière et les ferries brûlent à quai chaque jour entre 100 et 200 tonnes de fuel. Nous qui avons déjà 75 jours de pollution à Nice contre 21 à Paris, nous n’avons vraiment pas besoin de ça .
Ce port serait un déni de plus aux promesses du Grenelle de l’Environnement.

Qu’est ce qu’un port de fret : ce sont des milliers de m2 de quais pour stocker des containers en provenance d’Asie.
Que ces containers continuent d’ aller à Algésiras, à Marseille ou à Vestri ( près de Gènes).
La Côte d’Azur n’a pas vocation à concurrencer ces villes.
Nous avons d’autres objectifs, d’autres façon de commercer.

Nous venons d’apprendre que les conclusions de nouvelles études (malgré tout entreprises..,) montrent l’infaisabilité du projet de port à St Laurent du Var.

Quand à créer un nouveau port de Croisière : la rade de Villefranche, les ports de Nice, Cannes, Monaco, tels qu’ils sont ces ports font très bien l’affaire.

Visons avec Edgar Morin le qualitatif et non le quantitatif.

Sur le plan politique, j’adhère toujours aux idées que l’ETAT ne peux pas tout faire : je ne peux donc être socialiste.
Je pense également que la mondialisation, ne réduit et ne réduira ni les inégalités sociales ni le partage des richesses, je ne peux donc être UMP.

Ecologistes de coeur et de raison nous suivons, avec mon épouse et mes enfants, les travaux de Jean- Marie Pelt depuis plus de 20 ans, ceux des Verts, ceux d’Antoine Waechter.
C’est avec bonheur que je me retrouve dans le nouveau Parti créé par François Bayrou : le Mouvement Démocrate, dit le MoDem et dans celui de Corinne Lepage CAP 21 .

Je suis depuis longtemps adhérent de Greenpeace,  je suis également Vice-président de la Société de Défense des Animaux de Nice  et Membre de la Compagnie des Commissaires Enquêteurs des Alpes-Maritimes .

Si vous souhaitez me contacter, voici mes adresses :

christian.razeau@orange.fr

06 75 23 20 74

48 Boulevard Carnot 06300 Nice

Voir aussi  : " LA GUERRE DES DEUX "CHRISTIAN" A NICE A-T-ELLE COMMENCE ?"

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2010/09/06/18993830.html

BlasonNiceBlasonNiceBlasonNiceBlasonNiceBlasonNice