MISE AU POINT SUR LA FÊTE DE L’INTERNET

ORGANISEE AU MUSEAAV A NICE PAR

GERARD DIACONESCO LE SAMEDI APRES-MIDI

24 MARS 2012

123

Communiqué

Si la Fête de l’Internet à Nice organisée par moi-même au MUSEAAV à Nice a été cette année un grand « Bide » elle a eu au moins pour le mérite d’exister comme par le passé quand j’ai commencé dès 1998 à la promouvoir et à l’animer le premier sur les réseaux de l’Internet en région de la P.A.C.A. , et plus particulièrement à Nice ( 1998-2006 ).

Car il faut dire que cette année j’ai eu pratiquement tout contre moi lors du déroulement de cette Fête qui devait débuter à partir de 14 heures et finir tardivement vers 20 heures du soir, ce qui ne fût pas le cas, et je vais vous expliquer en quelques lignes le pourquoi et le comment !

Par faute de chance pour moi, hier samedi 24 mars c’était le Printemps et il faisait très très beau et chaud à Nice en ce début d’après-midi , avec un magnifique soleil ainsi qu’un beau ciel bleu limpide qui baignaient la magnifique Place historique de GARIBALDI, ce qui ne pouvait qu’inciter les gens à se promener dehors et à ne pas rester enfermés entre quatre murs !

Depuis plusieurs heures les terrasses des bistrots et des restaurants étaient plein de monde qui consommaient ou prenaient leur repas , et un peu plus loin mais assez près de l’entrée du MUSEAAV avait été dressée une estrade avec micros et drapeaux niçois pour qu’à 14 heures tapante débute l’inauguration, avec les officiels et politiques de la Municipalité de Nice, de la restauration des façades repeintes entièrement à neuf de cette belle place GARIBALDI.

Un monde noir entourait depuis longtemps déjà l’estrade et dès 14 heures les discours prenaient le relais avec l’arrivée du Maire de Nice Christian ESTROSI accompagné en cela par son premier Adjoint Benoît KANDEL et du Président du Conseil Général Député des Alpes-Maritimes Eric CIOTTI.

Moi personnellement j’étais déjà en place à l’intérieur du MUSEAAV devant ma batterie d’ordinateurs avec mon rétro-projecteur allumé depuis fort longtemps, ayant fait la veille de nombreux essais qui s’étaient avérés positifs et concluants pour la visio-conférence à venir entre Paris et Nice. 

Arrive sur ces entre-faits mon ami l’artiste JEAN MAS qui était ce jour là assez pressé et qui devait ouvrir le bal de la Fête de l’INTERNET dès 14 heures.

Hors entre 14h et 14heures 30, presque personne dans la première salle où devait théoriquement se dérouler devant le grand écran blanc la «  Fête de l’INTERNET 2012 » comme l’année dernière au MUSEAAV, et pour cause tout le monde était dehors sur la Place à écouter les « Politiques » accompagnés en cela par toute une meute de  « Journalistes » du coin qui auraient du théoriquement venir couvrir la manifestation du MUSEAAV, car la plus part avaient été informés avec de nombreux communiqués de Presse envoyés par mes soins et ceux de la Direction du MUSEAAV, mais comme d’habitude la Politique est toujours plus importante que la Culture, car tout cela est bien connu en France comme par ailleurs !

Le temps passant je me dits que même s’il n’y a personne devant l’écran blanc dans la première salle du MUSEAAV, il va falloir tout de même faire débuter la Fête, je cherche donc pour cela mon ami JEAN MAS, plus là, disparu, évaporé sans que personne ne s’en aperçoive…

Ce que personne ne sait encore c’est que pour la technique des ordinateurs PC et du rétro-projecteur je suis tout seul à le faire , bien seul car l’informaticien « AKIM » a eu un accident la veille ce qui l’oblige à rester chez lui au lit, donc absent pour me seconder.

Est tout de même arrivé entre temps notre ami Patrick MOYA qui sauvera la situation en prenant le relais de la Fête avec son célèbre avatar sur la toile du Net de « SECOND LIFE » !

Manque de chance une fois de plus il ne peut utiliser son nouveau PC surpuissant ne retrouvant plus l’adaptateur pour brancher le rétro-projecteur de la salle, fort heureusement mon PC portable ACER fera tout de même l’affaire bien qu’assez lent et faible, mais dans la vie on fait toujours comme l’on peut avec ce que l'on a sous la main et les moyens du bord !

Et commence donc la démo de Patrick MOYA avec « SECOND LIFE » devant quelques personnes de plus qui ont rejoint la salle d’entrée du MUSEAAV.

Par contre ce que je ne savais pas encore, car personne ne m’en avait averti, cet après-midi du samedi 24 mars avaient été prévues d’autres manifestations culturelles qui n’avaient strictement rien à voir en commun avec la traditionnelle « Fête de l’INTERNET » du savoir et de la communication dans les réseaux de la Toile du NET !

Car dans les autres salles aussi bien en rez-de-chaussée qu’en sous-sol, avaient lieu : des expos de peintures ( bon très bien ) , mais une représentation théâtrale, des groupes de « Rappeurs » ( ? ) , des réunions de plusieurs groupes pour des discutions sur divers sujets ( civilisation des MAYAS) , etc… etc… avec des bruits de fond musicaux et des éclats de voix qui remontaient jusqu’à notre salle de démo de la Fête de l’INTERNET, un va et vient incessant de personnes qui bien entendu n’avaient rien à voir avec la « Fête de l’INTERNET 2012 » au MUSEAAV ???????????

J’arrête là ma description sur tout cela, car entre temps la Directrice du Centre du MUSEAAV, était allé chercher les « Politiques » sur la place Garibaldi, pour leur faire faire le tour et la visite du MUSEAAV, ce qu’elle a bien entendu eu raison de faire pour la circonstance.

On a donc eu droit en premier lieu à la visite du Premier Adjoint de la Ville Benoît KANDEL, suivi par la suite du Maire de Nice en la personne de Christian ESTROSI, et pour conclure par le Président du Conseil Général Eric CIOTTI.

Personnellement bien entendu je les ai rencontré par le plus pur des hasards et remercié de leur visite, et j’en ai profité de les faire interviewer par la petite équipe de télévision privée qui sur ma demande avait eu la gentillesse de venir couvrir bénévolement l’événement de cette fête au MUSEAAV, à savoir en la personne de Jennifer BETTINI la journaliste du média « AZUR ART MEDIA » que je remercie ici personnellement pour cela chaleureusement.

Donc nous avons fait avec nos modestes moyens bonne figure, et continuer malgré tout cette fête en relais avec Paris assez difficilement il faut le reconnaître en visio-conférence, la présentation de nos artistes avec l’animateur culturel Emmanuel BENICHOU secondé si je puis dire par Patrick MOYA, que je remercie aussi à tous deux pour leur dévouement et leur participation active.

Je tiens aussi à remercier mon ami Alain BIDEAUX dont je tiens à m’excuser auprès de lui car avec tout ce chambardement il n’a pas pu intervenir comme cela avait été prévu dans la première partie de la manifestation, il est parti fâché mais je pense qu’il n’ a pas bien compris les problèmes insurmontables dans lesquels nous nous sommes trouvés confrontés pour le bon déroulement de cette fête qui pour moi n’est pas un échec, mais un grand « FLOPP » en dehors de ma volonté.

Par la même occasion je tiens à remercier aussi toute l’équipe de Paris à la Cantine avec bien entendu mon ami FRED FOREST qui eux aussi de leur côté ont été confrontés à des problèmes de communication lors des visio-conférences, merci encore à eux !

Pour conclure enfin, c’est bien à cause de tous ces paramètres négatifs réunis en même temps lors de cet après-midi du samedi 24 mars 2012 à Nice au MUSEAAV que la Fête de l’INTERNET organisée par Fred Forest à Paris et moi-même à Nice, sans l’aide de personne, ni des INSTITUTIONS tant locales que nationales, ni des Politiques locaux en place, a eu tout de même le mérite d’exister et de se dérouler avec les moyens modestes du bord mis en œuvre par moi-même et les Dirigeants du MUSEAAV dont je tiens à remercie ici aussi leur participation.

Gérard Diaconesco  


les Photos de la Fête de l'INTERNET 2012 au MUSEAAV de Nice

AGENCY PRESS DIACONESCO.TV - C. COPYRIGHT 24.03.2012 - NICEDSC01200DSC01201DSC01202DSC01203DSC01204DSC01205DSC01206DSC01207DSC01208DSC01209DSC01211DSC01212DSC01213DSC01214DSC01215DSC01218DSC01219DSC01220DSC01221DSC01222DSC01224DSC01229DSC01230DSC01231DSC01235DSC01237DSC01238DSC01240DSC01241

Nota : sera publié très bientôt sur "DAILYMOTION" le film monté sur la Fête de l'INTERNET 2012 au MUSEAAV par " AZUR ART MEDIA " qui a couvert cet événement majeur de la Culture à Nice dans les réseaux du NET-ART avec Fred Forest et son collaborateur Gérard Diaconesco.