SOUVENIRS SOUVENIRS NICOIS QUE LE TEMPS PASSE VITE ...

IL Y A DEJA 8 ANS DE CELA C'ETAIT L'INAUGURATION OFFICIELLE DE LA LIGNE N°1 DU TRAMWAY NIÇOIS LE SAMEDI 24 NOVEMBRE 2007 PAR LE SÉNATEUR MAIRE DE LA VILLE DE NICE MAÎTRE JACQUES PEYRAT (1995-2008) ... DEPUIS TOUT CE TEMPS LA ON ATTEND TOUJOURS LA LIGNE 2 "EST-OUEST" DIT "METRO-TRAMWAY DESIRE ESTROSISTE"

                                                

TRAMWAY_ANCIEN                                                                          

Editorial de Gérard Diaconesco   

Après bien de péripéties, de polémiques, de procédures juridiques de la part de ses détracteurs ou bien de certains de nos sincères citoyens qui ne voulaient en aucune manière voire transformer radicalement leur bonne ville de Nice avec l' arrivée d'un nouveau mode de transport en commun tel que celui du Tramway du troisième Millénaire, ainsi qu'après plus de quatre ans de chantiers "pharaoniques " et de travaux gigantesques à ciel ouvert dont les niçoises et les niçois ont du subir les nuisances en tout genre, enfin ce samedi 24 novembre 2007 restera une date qui marquera pour longtemps la mémoire collective de nos concitoyens niçois, le TRAMWAY DE NICE CIRCULE et roule sur sa première ligne numéro un longue de 8, 7 km dans son axe Nord-Sud de la capitale Azuréenne.

Il vient d' être inauguré en grande pompe par son concepteur et maître à penser le Sénateur Maire de Nice Jacques PEYRAT en cette journée historique du 24 novembre pour un transport en commun propre et écologique dont personne ne peut contester son utilité aujourd' hui par la mise en cause d'une asphyxie dans laquelle se trouve le centre de nos villes avec une circulation automobile devenue complètement anarchique, polluante et incohérente.

Cette inauguration commença par de nombreux discours de nos politiques locaux présents sur un immense podium dressé pour la circonstance en plein cœur de la nouvelle place " minérale " Masséna, longue tirade médiatique et promotionnelle dont principalement celle du Sénateur Maire Jacques Peyrat s' adressant à une foule considérable qui s' agglutinait tout autour du podium et sur cette place Masséna complètement relookée.

Dès 10 heures du matin commencèrent de nombreuses animations de groupes folkloriques sur la place Masséna pour attendre l' arrivée de la première rame officielle inaugurale du Tramway Niçois.

Cette dernière arriva en plein centre de la place Masséna bien après que furent terminées toutes les prises de paroles de nos hommes politiques présents sur le podium ( dans l' ordre Maître Jacques Peyrat, Patrick Allemand Vice Président du Conseil Régional de la PACA, Christian ESTROSI Secrétaire d' État à l' Outre Mer et Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, ainsi que le syndicaliste " Gérard " Chef des Traminots Niçois de la CGT ).

Au delà de midi furent ouvert au public un immense buffet dans de nombreuses tentes blanches dressées à cet effet tout autour de la place Masséna, où "pissaladières, pizzas , petits pains bagnat, petits fours, gâteaux mais aussi boissons gazeuses et champagne furent servis à une foule niçoise venue fêter en nombre considérable cet événement majeur.

Et c'est avec émotion et solennité que le Sénateur Maire Jacques Peyrat tout en avançant vers la rame officielle du Tramway qui l' attendait au début de l' avenue Jean-Médecin , saluait tout au long de son parcours la foule en serrant de nombreuses mains, suivi en cela par les personnalités qui l' accompagnaient et plus particulièrement celle du Préfet des Alpes-Maritimes Dominique VIAN, entouré d'une meute de journalistes, photographes et vidéastes de télévisions qui embarquait elle aussi à bord du nouveau Tramway.

La rame démarrant rapidement pris la direction du centre opérationnel du Tramway à Las Planas dans Nice-Nord, faisant halte à chaque fois sur les huit stations que compte ce parcours depuis celle de la station Jean Médecin au terminal de Las Planas.

On notera au passage que la première ligne 1 du nouveau Tramway est réellement d'un parcours de 8, 7 kms, se compose de  20 rames dont 17 circulent en permanence à la cadence de toutes les quatre minutes, trois rames restant en réserve au cas où, dessert 21 stations, comporte aussi 14 oeuvres d'art contemporains sur son tracé Nord-Sud pour desservir une population de plus de 126 500 habitants dont 42 000 emplois desservis, beau résultat pour cette première tranche de parcours qui devrait en compter deux supplémentaires EST-OUEST à l'avenir vers l'horizon 2015 et peut-être même avant qui sait ?

Chaque rame du Tramway niçois mesure 33 mètres mais les nouvelles rames pourraient avoir une extension prévue jusqu'à 44 mètres. Sa largeur est de 2,65 mètres, sa masse à vide est de 41,8 tonnes comportant 6 portes d'accès par face, son mode de propulsion est bien entendu produit par celle de l'électricité de 750 volts en continu, électricité alimentée par des caténaires aériens mais aussi sur certains parcours comme celui des places Masséna et Garibaldi par batteries autonomes embarquées, technologie tirée de Métal-Hydrure cas unique en France Métropolitaine à ce jour.

Ce nouveau TRAMWAY Niçois a bien été conçu et construit par le Groupe de Transports Français ALSTOM avec un soucis de confort absolu et celui d' un design tout particulièrement futuriste et réussit qui donne une impression de TGV en plein cœur de ville, bien que ce Tramway ne roule qu' à une vitesse d'ailleurs constante et fort raisonnable d'environ 20 kms à l' heure en circulation normale.

Pour la couverture médiatique de cet événement majeur nous vous proposons toute une série de photos numériques inédites réalisées par DIACONESCO.TV lors de cette inauguration officielle du TRAMWAY de la ligne 1 :

 

DSC09167

DSC09180

DSC09201

DSC09206

DSC09222

DSC09231

DSC09236

DSC09246

DSC09281

DSC09292

DSC09294

DSC09300

DSC09304

DSC09306

DSC09313

DSC09318

DSC09319

DSC09330

DSC09332

DSC09334

 

DSC09333

DSC09335

DSC09339

DSC09340

DSC09341

DSC09345

DSC09346

DSC09347

DSC09349

DSC09354

DSC09355

DSC09356

DSC09358

DSC09360

DSC09361

DSC09367

DSC09377

DSC09379

DSC09380

DSC09386

DSC09396

DSC09397

DSC09398

DSC09399

DSC09401

DSC09411

DSC09414

DSC09415

DSC09417

DSC09419

DSC09423

DSC09428

DSC09429

DSC09437

DSC09439

DSC09440

DSC09447

DSC09448

DSC09450

DSC09453

DSC09455

DSC09463

DSC09465

DSC09466

DSC09469

DSC09475

DSC09482

DSC09496

DSC09536

DSC09537

DSC09540

DSC09541

DSC09542

DSC09543

DSC09554

DSC09562

DSC09566

DSC09567

DSC09569

DSC09574

DSC09583

DSC09585

DSC09637

DSC09684

Reportage exclusif Phos Agency Press International DIACONESCO.TV - C.COPYRIGHTS AND ALL RIGHTS - 24.11.2007 - NICE -

 

LES CHIFFES  LES CHIFFRES  LES CHIFFRES  LES CHIFFRES

Les Chiffres du financement du TRAMWAY Niçois de ce grand projet urbain pour l' Agglomération de Nice Côte d' Azur et de la Ville de Nice se répartissent de la manière suivante :

* Le coût total des travaux est de 560 millions d' Euro

* Le coût direct du tramway financé par la CANCA est de 407 millions d' Euro

* La réalisation des parcs relais s' élèvent à 15 millions d' Euro

* Les travaux des réseaux communautaires financés par la CANCA s' élèvent à 40 millions d' Euro

* La commission d'indemnisation à l' amiables des commerçants payée par la CANCA s' élève à 13 millions d' Euro

* L' accompagnement artistique du tramway financé par la CANCA  s'élève à 3,3 millions d' Euro

* La contribution financière de la Ville de Nice aux travaux d'aménagement réalisés par la CANCA s'élève à 16 millions d' Euro

* La rénovation complète de la place Masséna a coûté à la ville de Nice 13 millions d' Euro

* La remise en fonction de la Fontaine du Temple sur la place Masséna financée par la ville s' élève à 4 millions d' Euro

* La rénovation de la place de l' Armée du Rhin a coûté à la ville de Nice 5 millions d' Euro

* Le square Lépine financé par la ville de Nice a coûté 1 million d' Euro

* L' ecrétage de la dalle du parc automobiles de la place Masséna a coûté à la ville de Nice 2 millions d' Euro

* La voie nouvelle du mail des Universités financée par la ville de Nice a coûté 5 millions d' Euro

* Les couvertures de raccordement des Avenues de la République et de Borriglione ont coûté à la ville de Nice 4 millions d' Euro

* La déviation des Réseaux d'eaux pluviales et le remplacement de toutes ses canalisations financées par la ville de Nice ont coûté 25 millions d' Euro

* L' éclairage public le long de toute la ligne 1 du tramway a coûté à la ville de Nice 4 millions d' Euro    

Toutes ces opérations financières ont été subventionnées par l' État à hauteur de 28 millions d' Euro, auxquels il convient d' ajouter des participations du Conseil Régional PACA de 13 millions d' Euro et du Conseil Général des Alpes-Maritimes de 25 millions d'Euro. 

PARTENAIRES : 

VILLE DE NICE - COMMUNAUTÉ D' AGGLOMÉRATION NICE COTE D' AZUR - ÉTAT FRANÇAIS - RÉGION PACA - CONSEIL GÉNÉRAL DES ALPES MARITIMES -

 

Crédit Photos Copyright Agency Press International DIACONESCO.TV tous droits réservés - Nice 24 Novembre 2007.  

 

DSC09334

L'heure de gloire et la joie ce jour-là du Sénateur-Maire de Nice Jacques PEYRAT qui avait réussi son pari de faire son tramway en moins de quatre ans, quand à celui d'Estrosi après plus de 8 ans on l'attend toujours ... mais pour quand ?

***********************************************************