Le premier débat Clinton – Trump:

un gagnant?

trump-Clinton

 
Print Friendly

La Démocrate Hillary Clinton et le Républicain Donald Trump ont donc débattu cette nuit pour la première fois en face à face. Clinton a accusé Trump de racisme, de sexisme et d’avoir éludé l’impôt. Trump a accusé la Démocrate d’avoir mené des politiques désastreuses tout au long de sa carrière et de ne pas être assez solide pour être présidente. Pas de surprise. Politesse mais agressivité: il parle à Madame la Secrétaire, soulignant ses responsabilités et elle parle à Donald, le faisant descendre de son piédestal. 

Selon que vous lisez la presse francophone belge et française ou la presse d’autres pays, vous aurez une opinion très différente sur ce premier débat télévisé de 90 minutes qui a opposé les deux prétendants à la présidence.

Pour la presse néerlandaise par exemple, les deux prétendants ont fait jeu égal: pas de gagnant...
Pour la presse néerlandaise par exemple, les deux prétendants ont fait jeu égal: pas de gagnant…

Pour Le Soir, La Libre, Le Monde, Libé, RTBF, RTL et toute la presse de gauche européenne, la candidate Clinton – bien préparée – sort grande gagnante de la confrontation. Ces organes de presse ne sont de toute façon plus fiables depuis longtemps; cela ne veut rien dire. Trump aurait été en-dessous de tout, se fiant à son bagoût naturel, sans s’être préparé. C’est vrai qu’il a continué à faire campagne dans la dernière semaine avant le débat, alors qu’elle s’enfermait dans un hôtel pour « répéter ».

Par contre, pour le très respecté NRC Handelsblad néerlandais, il n’y a pas de gagnant, voire c’est Trump le gagnant. Pour De Telegraaf, le Standaard ou la presse britannique, les deux candidats font également jeu égal. Pour beaucoup d’observateurs, Trump s’en est mieux tiré pendant la première moitié du débat, et Hillary Clinton au cours de la seconde partie.

De toute façon, chacun y a tenu son rôle et n’a pas convaincu les partisans de l’adversaire. Ca, c’est une certitude. Chacun était suffisamment bon pour rassurer ses électeurs. L’important, c’était d’essayer de convaincre les indécis. Et là, impossible de savoir où on en est.

compilatie-eerste-debat-clinton-en-trump

Trump a sans doute fait peur aux femmes, en interrompant brutalement Clinton, mais Hillary n’a pas non plus convaincu en se référant à « des experts indépendants » qui lui donneraient raison sur les questions économiques…

CNN, NBC et CBS soutiennent outrageusement Hillary Clinton; c’est un fait, et toute idée de journalisme indépendant a disparu. C’est d’ailleurs vrai également pour Fox News, la télévision pro-républicaine, à une nuance près, c’est que Trump a des ennemis mortels au sein de l’appareil du parti républicain, qui interviennent régulièrement sur Fox…

Rudolf Giuliani, l’ancien maire républicain de New York aura fait l’analyse la plus fiable après le débat, avouant que ce n’était pas le meilleur débat de Trump, mais que c’était la première fois qu’il se pliait à cet exercice et qu’il restait deux débats essentiels pour rallier les indécis.

Disons donc: Hillary Clinton vainqueur aux points, probablement, mais score indécis, chacun ayant tenu son rôle. On verra le résultat des sondages d’après-débat.

Suite au prochain numéro. La campagne continue.

L.R.

 

Sondages après débat:

 

 

Trump gagne face à Clinton!

 

compilatie-eerste-debat-clinton-en-trump-700x394

 
Print Friendly

Voilà une nouvelle très perturbante pour les media bien-pensants, notamment en Belgique… La candidate Clinton a du souci à se faire…

A l’issue du premier débat entre Hillary Clinton et Donald Trump, les instituts de sondage ont sondé le public, en respectant la segmentation sociale, hommes-femmes, origines ethniques, etc… pour que les résultats soient les plus parfaitement représentatifs possibles, ou alors ce sont des votes en ligne. Devinez quoi!

Selon les premiers sondages, Donald Trump remporte le 1er débat! Mais le sytème médiatique indique que la victoire revient à Hillary Clinton…

 

 Les sondages aux USA après le 1er débat :


Time magazine (1 340 992 votes) : Trump 52%, Clinton 48%.
Drudge Report’s : 81.5 % Trump, Clinton 18.5 %.
CBS : (83 171 votes) : Trump 49.70%, Clinton 33.41%.
CNN (521 votes) : Clinton 62%, Trump 27%.
Washington Times : Trump 70%, Clinton 24%.
ABC News (79 996 votes) : Trump 55%, Clinton 10%.
Breitbart (246 641 votes) : Trump 75.6%, Clinton 24.4%
CNBC (710 920 votes) : Trump 65%, Clinton 35%
Slate : Trump 54%, Clinton 45%
Heavy (68 893 votes) : Trump 72%, Clinton 25%
Fortune (445 835) : Trump 56%, Clinton 44%
The Hill, site contre Trump (114 810 votes) : Trump 58%, Clinton 36%
Politopinion : Trump 77%, Clinton 23%
TheTruthdivision (36634 votes) : Trump 84%, Clinton 16%
The right Scoop (73 240 votes) : Trump 71%, Clinton 23%

 

La presse aux ordres utilise UN seul sondage pour dire qui des deux candidats est devant dans l’opinion. Il s’agit d’une enquête de CNN, la chaine d’information continue de Ted Turner, que ses critiques appellent avec humour « Clinton News Network » (CNN). La méthodologie est volontairement biaisée car 41% des sondés se déclaraient Démocrates et seulement 26% Républicains. 

Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier! L’unique sondage valable reste l’élection mais, là encore, le doute sur la sincérité du scrutin s’installe durablement chez les méchants PETITS BLANCS DE LA BASSE ET MOYENNE CLASSE que nous sommes!

 

Et dire que le MR voterait Clinton pour les plus centristes, comme le président Olivier Chastel, ou pour le gauchiste Bernie Sanders, que soutenaient des pitres comme Louis Michel ou Richard Miller, les « parrains intellectuels » du parti bleu. On croit rêver!

 

Bertrand ROCHETTE

 

29AE15C000000578-3128230-image-a-11_1434556891453

482327612-republican-presidential-candidate-donald-trump-gives

trump

CsfZ56KWIAAwg0K

donald-trump-make-america-great