La déroute de Juppé, c’est une

 

victoire éclatante de la réinfosphère

 

958793_1395150253_945736-1390578332-898656-1374474560-294766-1288868134-champagne

SOURCE : Publié le 27 novembre 2016 - par  

CxyI3p5XUAAO03W

66,5 % - 33,5 %  ! Quelle gamelle !

Juppé a eu beau aller voter avec une écharpe rouge…
La CGT a eu beau menacer le pays de grèves, si le programme de Fillon était appliqué…
Les islamistes du CCIF ont eu beau publier une vidéo hostile à Fillon, appelant ouvertement à voter Juppé…
https://vid.me/PGvl
Les « modérés » du Collectif des Associations Musulmanes du 78 ont eu beau faire de même…
http://www.cam78.fr/
L’Express a eu beau expliquer que Riposte Laïque était un soutien encombrant pour Fillon…
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/primaire-a-droite-riposte-laique-l-encombrant-soutien-de-francois-fillon_1854040.html
Libération a eu beau essayer par tous les moyens de le sauver…
http://www.liberation.fr/france/2016/11/22/qui-veut-la-peau-d-ali-juppe_1530262
Le patron du Monde et du Nouvel Obs, Pierre Bergé, a eu beau comparer Fillon à Pétain…

Rien n’y a fait. Celui qui, lors du débat du deuxième tour, a accusé Riposte Laïque d’avoir causé sa défaite, a pris, ce dimanche, une déculottée maison bien trop énorme pour qu’elle ne soit attribuée qu’à notre seul site, même si nous devrions en être flattés.

La défaite d’Alain Juppé, comme celle d’Hillary Clinton, est d’abord celle de tous les complices de la mondialisation et de la société multiculturelle qui l’accompagne : la gauche, la fausse droite, les journalistes, les sondeurs et les experts, qui, pendant des mois, avaient décidé que l’épouse de Bill Clinton serait présidente des Etats-Unis, et qu’Alain Juppé serait le prochain chef d’Etat français.

juppealger

Le maire de Bordeaux avait toutes les qualités pour cela : il considère l’immigration comme une chance pour la France, même en période de chômage de masse, l’invasion de notre pays par des clandestins musulmans comme normale et nécessaire, et avait les yeux de Chimène pour l’islam. Il était le candidat de la gauche et des mosquées, lors de cette primaire de la Droite et du Centre.

C’est sur sa connivence avec l’islam – soigneusement dissimulée par les médias officiels – qu’il a été pulvérisé par la réinfosphère, au sein de laquelle Riposte Laïque a sans doute eu un rôle non négligeable, mais qui n’aurait pas atteint un tel résultat sans le relais des autres sites amis, notamment le remarquable travail de Joachim Veliocas, et le formidable militantisme des Identitaires girondins, à qui revient le mérite de cette trouvaille qui, aujourd’hui, colle à la peau du maire de Bordeaux : Ali Juppé !

Mais cette victoire, c’est aussi celle de tous les Français qui sont entrés en dissidence, et refusent la dictature du Nouvel Ordre Mondial, dont Juppé et Clinton devaient être les piliers.

Faisons remarquer qu’en balançant notre nom devant 8,5 millions de téléspectateurs, « Le Meilleur d’entre Nous », comme l’appelait Chirac, a mis fin à cinq années de boycott savamment organisé par les médias, à notre encontre. En effet, sauf à l’occasion du suicide de notre avocat Joseph Scipilliti (sali sans vergogne par le site L’Internaute), notre site et ses animateurs sont victimes, depuis 2011, d’une stratégie délibérée des principaux médias du système : le silence, parfois rompu par la calomnie.

http://www.linternaute.com/actualite/societe/1255076-riposte-laique-qui-se-cache-derriere-le-journal-de-desinformation-d-extreme-droite/

Nos animateurs ne sont plus invités nulle part, que cela soit lors des assassinats de Merah, des attentats de Paris ou Bruxelles, de la décapitation d’Hervé Cornara ou d’autres événements confirmant la justesse de leurs thèses.

Non seulement ils sont interdits d’antenne, mais ils sont harcelés par les juges serviles du système, qui les traînent devant les tribunaux, comme s’ils étaient des malfrats, pour délit d’opinion. Les derniers exploits du Parquet de Paris : Christine Tasin sera jugée le 1er mars prochain (la procédure a été d’une rapidité stupéfiante) devant la 17e Chambre de Paris, pour avoir, au lendemain de l’assassinat des deux policiers de Magnanville, dénoncé le rôle de l »islam assassin » dans ces deux meurtres sordides.

Et nos juges ont réussi à mettre en examen Pierre Cassen, considéré comme le véritable responsable de RL, tout en condamnant comme responsables de publication le Suisse Alain Jean-Mairet, et les éditions Riposte Laïque, présidées par Ghislaine Dumesnil !

Bien évidemment, après la victoire de Trump (qu’un article de Riposte Laïque avait annoncé quatre jours avant le scrutin) et la défaite de Juppé, cela va commencer à être panique à bord, chez nos dirigeants.

http://ripostelaique.com/dans-4-jours-trump-sera-le-45e-president-des-etats-unis.html

Ils enragent contre le poids et l’influence grandissante que prennent, chaque jour davantage, les sites de la réinfosphère, dont le moteur est Fdesouche. Les médias du système, gavés de subventions, ne font plus la loi dans l’opinion. Alors, nos dirigeants, haineux et revanchards, rêvent de limiter notre liberté d’expression, de légiférer, de nous asphyxier, voire de fermer nos sites, pour empêcher notre parole de toucher davantage le peuple.

Sans les réseaux sociaux anglais, le Brexit ne serait pas passé. Sans les réseaux sociaux américains,  Hillary Clinton aurait été élue. Sans la réinfosphère, Juppé aurait été désigné comme candidat de la droite.

Alors, ne nous faisons aucune illusion : Christine Tasin, Pierre Cassen, Maurice Vidal ou Pascal Hilout ne sont pas près d’être invités sur des plateaux de télévision, ou d’avoir la parole dans les colonnes du Monde, de Libération ou du Nouvel Obs, tous propriétés de milliardaires de gauche et de banquiers. Mais nous savons que les colonnes de nos amis de Boulevard Voltaire nous sont ouvertes, ainsi que les studios de TV-Libertés ou Radio Courtoisie.

A présent, après cette éclatante victoire, nous avons plusieurs autres chevaux de bataille. En attendant de savoir ce que « Le Guignol de l’Elysée » va nous annoncer le 10 décembre, la primaire de la gauche va nous occuper utilement. Et ce qu’a subi Juppé risque de ressembler au sort que nous réservons à certains islamo-collabos de gôche, dont nous rappellerons le palmarès…

Et surtout, bien évidemment, ensuite, les élections présidentielles françaises du 23 avril et 4 mai 2017, où nous allons utiliser toute l’influence qu’on nous prête pour que notre pays se dote enfin, dans quelques mois, d’un président patriote et souverainiste, amoureux de son pays et de son peuple.

Mais à chaque jour suffit sa peine, ce soir, c’est champagne pour la gamelle d’Ali !

CxkPGAJWIAA70We