Les musulmans ont Macron-Mélenchon,

 

les Français n’ont que Marine

 

 

Publié le 16 avril 2017 - par  


Tout a été fait, lors de cette campagne, et des débats télévisés, pour occulter les sujets essentiels : immigration, islam, insécurité. Des juges à la solde de Hollande ont multiplié les procédures contre Fillon et Marine. Et naturellement, les journalistes de propagande ont pourri tous les débats, en mettant au coeur de leurs questions les prétendues affaires, plutôt que les programmes.

Pourtant, lors des derniers jours, les masques sont tombés. Aucun Français ne doit ignorer ce que serait la France de Macron : un pays totalement soumis à l’islam, qui renierait tout son héritage, toute sa culture, toute sa civilisation, tout son modèle laïque et social, pour complaire aux disciples d’Allah. Celui qui s’était déjà distingué en parlant, depuis Alger, du crime contre l’humanité des Français (qui avaient construit l’Algérie, ses écoles, ses routes et ses hôpitaux), celui qui avait nié l’existence de la culture française, qui avait parlé de la Guyane comme d’une île, a encore franchi une étape dans le dénigrement systématique de notre pays.

Il s’est d’abord couché devant le CCIF, en réintégrant l’islamiste Mohamed Saou dans son équipe de campagne, tout en admettant qu’il était un musulman radical…

Mais il a fait encore pire, et il faut que la France entière voit cette vidéo, où ce traître (quel autre mot utiliser ? ) explique que sa conception de la République, c’est d’autoriser le voile en entreprise. Il se permet de victimiser une musulmane qui aurait pleurniché, parce qu’elle ne trouvait pas de travail. La cause ? En France, on lui interdisait de travailler avec ce symbole de la soumission des femmes (pour reprendre les propos d’Arlette Laguillier) sur la tête.

 

 

Alors que des pans de la société (écoles, entreprises, fonction publique, sports) résistent encore, au nom de la laïcité française, à l’offensive tous azimuts des islamistes, le candidat Macron leur livre la France, en abandonnant toutes les digues qui limitaient encore les dégâts. Inutile de dire, connaissant le rouleau compresseur musulman, que dans la France de Macron, les femmes comme Malika Sorel devront, elles aussi, sous la pression des « bons musulmans » se voiler au travail. Ensuite, ce seront les Françaises aux tenues « indécentes » (comprenez en robe élégante) qui devront, elles aussi, s’adapter aux codes musulmans, d’abord venir en pantalon, puis se voiler quand le rapport de forces des islamistes sera suffisant. Macron veut donc transformer les Français en dhimmis, et les Françaises en voilées.

D’autre part, faites circuler partout où cela est possible cette remarquable vidéo de Maxime Lepante, qui rappelle les nombreuses trahisons verbales de Macron, et encourage les Français à le mettre à la poubelle, dès le 23 avril prochain.

 

 

 

Certes, Mélenchon n’ira pas jusqu’à défendre le voile à l’entreprise, obligé de donner des gages aux principes laïques. Mais faut-il rappeler que jamais le leader de Parti de gauche n’a bougé une oreille contre le voile à l’école, et pas davantage contre l’offensive de la burka. Celui qui affirme que la défaite de Charles Martel à Poitiers a privé la France des apports de la culture musulmane (émission de France Culture, avec Alain Finkielkraut) s’est opposé de toutes ses forces, au nom d’un anti-racisme de pacotille, aux contrôles sur la traçabilité de la viande.

Mélenchon, comme le disait subtilement le Lapin Taquin, c’est la France halal.

 

 

 

Qui a oublié cette tirade où cet islamo-collabo ose comparer le sort des musulmans au 21e siècle à celui des Juifs au 20e siècle, relayant sans vergogne la propagande des islamistes ? Cette comparaison est d’autant plus sordide qu’elle relativise, sous l’alibi anti-sioniste, la réalité de la persécution dont les Juifs furent victimes, faisant le jeu des pires négationnistes de l’Histoire. Elle nie, d’autre part, la réalité de 14 siècles de guerre et de violences menés par l’islam contre les non-musulmans.

 

 

 

Qui a oublié cette tirade hallucinante sur le peuple franco-algérien ? Mélenchon, comme Macron, est de la famille des porteurs de valises, de ceux qui ont soutenu les égorgeurs du FLN, et continuent à véhiculer une vision mensongère de l’Algérie des années 1830-1962. Il fait partie, comme Macron, de ceux qui rêvent d’une colonisation de la France par les Algériens, et milite ouvertement pour une immigration sans limite, permettant à des millions de jeunes élevés, de l’autre côté de la Méditerranée, dans la haine de la France, de déferler sur notre territoire. Il n’a jamais eu un mot quand des dizaines de milliers d’Algériens, en 2001, au Stade de France, ont sifflé La Marseillaise, et quand les supporters de football vandalisent nos centre-villes, après chaque match de leur équipe.

 

 

Mélenchon – comme Macron – n’aime pas la France, méprise les Français blonds aux yeux bleus, mais il espère abuser nos compatriotes en faisant le coup du patriote républicain, parce qu’il a compris qu’il ne pouvait pas dire ouvertement qu’il était mondialiste, et davantage citoyen du monde que Français.

En face, il y a Marine, qui est aux antipodes de ces deux traîtres.

– Elle seule annonce que le voile islamique sera interdit dans l’espace public.
– Elle seule demande la dissolution de l’UOIF, et la fermeture des mosquées salafistes.
– Elle seule a osé demander l’interdiction du scandaleux congrès de l’UOIF, qui s’est tenue, de manière provocatrice, le week-end de Pâques, au Bourget.

 

 

 

– Elle seule s’est opposée à l’offensive du burkini sur les plages.
– Elle seule s’est battue contre les prières musulmanes illégales, immortalisées par Maxime Lepante, quand elles se déroulaient dans les rues de Barbès, en 2009.
– Huit ans plus tard, elle seule a réagi contre la poursuite de cette offensive, à Clichy.
– Elle seule est intervenu contre la halalisation de nos assiettes, en signalant que les Français mangeaient halal sans en être informés, ce qui lui a valu d’être insultée par Mélenchon et toute la gauche collabo.
– Elle seule réagit sur le voile à l’université, que les pseudo laïques francs-maçons, dont Mélenchon, cautionnent, sous le prétexte que les femmes qui le portent seraient majeures.

 

 

 

– Elle seule réagit quand elle apprend que le CCIF est admis dans les écoles de la République, et que les Indigènes de la République ont le droit d’organiser des séminaires interdits aux Blancs.

Des onze candidats, seule Marine Le Pen a une constance, en défendant l’héritage chrétien d’une France laïque, qu’elle veut préserver de l’offensive éradicatrice de l’islam (même si, par prudence, et nous le regrettons, elle n’utilise jamais ce mot).

Les musulmans qui se disent patriotes devraient être ravis d’avoir une candidate qui, tout en leur laissant leur foi, leur demande de la cantonner dans leur sphère privée. S’ils étaient réellement sincères, ils devraient voter pour la seule présidentielle qui les préserve de l’offensive des barbus et de leurs imams, qui veulent, eux, islamiser la France. Or, nous n’avons pas oublié que, selon l’institut de sondages « Opinions Ways », en 2012, 93 % des musulmans avaient voté Hollande, sur instruction des mosquées, parce qu’il avait donné davantage de gages que Sarkozy.

Même s’il faut se réjouir si quelques musulmans votent Marine, c’est du côté des Gaulois que la victoire peut et doit venir. C’est à nos compatriotes de comprendre que seule Marine peut encore sauver le pays de la catastrophe que constituera, dans la France de Macron-Mélenchon (et dans une moindre mesure dans celle de Fillon), l’invasion migratoire, majoritairement musulmane, voulue par les apôtres de la mondialisation.

Seule Marine a cet amour de la France chevillé au corps et ce désir de retour à sa souveraineté qui peut permettre à notre pays de prendre les mesures nécessaires pour sauver notre modèle. Tous les autres candidats sont des soumis, à part Nicolas Dupont-Aignan, qui peut souvent se rapprocher du discours de la présidente du FN, mais égare également les voix patriotes.

Certes, dans la vie quotidienne des Français, Il n’y a pas que l’islam, l’immigration (et l’insécurité qui va avec), il y a bien d’autres mesures, méconnues des Français, qui justifient, dès le premier tour, de voter sans la moindre hésitation pour la présidente du FN. Elle seule, notamment, propose :

– La possibilité, pour le peuple français, d’avoir recours à des référendums, avec 500.000 signatures, pour un projet de loi, sur le modèle suisse.

– La consultation du peuple français, après six mois de négociation, sur la sortie ou pas de l’Union européenne.

– La fin de la dictature de la sécurité routière, du permis à point qui, depuis 1990 (merci Georges Sarre) et des radars routiers (merci Sarkozy) qui pourrissent la vie des Français, et ruinent de nombreux automobilistes.

– La défense de nos agriculteurs, ruinés par le productivisme et la dictature de l’Union européenne.

– le retour de l’autorité de nos policiers, et leur droit à la légitime défense.

– des moyens supplémentaires pour nos militaires et notre armée.

– une justice qui punit les multi-récidivistes, et protège les victimes.

– une école qui remet en avant la transmission des savoir, et d’abord le fait de savoir lire, écrire et compter.

la préservation de la liberté internet, et la fin de la dictature des antiracistes, qui n’auront plus de subventions.

l’amnistie pour tous les petits entrepreneurs ruinés par le RSI.

– la préférence pour les petits commerces, contre la grande distribution…

Et tant d’autres choses que trop de Français ne connaissent pas. Macron, Mélenchon, les gauchistes Arthaud et Poutou, veulent tous tuer la France, au service du mondialisme et de l’islamisation de notre pays. Les autres candidats, quels que soient les bonnes intentions de quelques-uns, n’ont pas les réponses à la hauteur des enjeux.

C’est parce que Marine est le seul rempart face à la destruction de notre France, voulue par les mondialistes, que toutes les pourritures financées par le système multiplient les initiatives visant à la faire passer pour une raciste nostalgique des années 1930. Il suffit de regarder qui sévira, ce mardi, à la Mutualité, pour comprendre la réalité de l’anti-France, prête à tout pour s’opposer à la victoire de la candidate du FN. On remarquera que même le président du Sénat, Gérard LARCHER proche de Fillon, se permet de cautionner, par sa présence, cette scandaleuse initiative.

Les musulmans ont dans leur besace deux candidats qui peuvent devenir président de la République, Macron et Mélenchon. Les Français n’ont que Marine pour s’opposer efficacement à eux. Alors, peu importe les réserves que certains électeurs puissent avoir sur le FN et sa présidente, elle est la seule chance pour sauver ce qui peut encore l’être, pour notre pays.

Elle seule peut permettre à la France de redevenir la France.

Pour que Marine soit élue présidente le 7 mai, il faut d’abord qu’elle soit au deuxième tour, et que Macron soit battu dès le 23 avril, ce que j’ai pronostiqué lors de mon dernier édito. Si ces deux conditions sont réunies, double rasade de champagne dimanche soir !

Et ensuite, nous aurons quinze jours pour convaincre les trop nombreux Français qui n’auront pas voté pour elle au premier tour qu’ils ont intérêt à le faire au 2e tour…

 

 

CYRANO 
Source : 

75106072_p

C36L7dJWAAANXTX

C9YXzG1XcAA7pUw

Cza-OzeWEAItSK9