Gouvernement Edouard Philippe : 

 

5 islamo-collabos, 1 escrimeuse dopée,

 

8 anciens ministres ou élus, un faux écolo…

 

Publié le 17 mai 2017 - par

Les-Pieds-Nickeles-bientot-de-retour-au-cinema


5 Islamo-collabos avérés

Collomb ministre de l’Intérieur. Collomb pour la ville de Lyon et Cazeneuve pour l’Etat français, avaient offert un institut de la culture musulmane de 2 millions.

Collomb est donc récompensé.

C’est aussi un vieux copain et soutien de Royal. Les amis des amis de Macron sont ses amis.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/06/28/lyon-subvention-de-2-millions-deuros-pour-linstitut-islamique/

Bayrou à la justice. Lot de consolation pour le petit nombre de circonscriptions réservées aux modems. Bayrou islamo-collabo de première catégorie également.Bayrou qui aime les mariages mixtes et la société multiculturelle…

http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/09/zemmour-remet-magistralement-en-place-bayrou-et-dupont-moretti-lavocat-de-theo/

Bayrou qui considère, comme son copain Macron, que les terroristes que sont que des fous sans rapport avec l’islam.

Bayrou qui a eu le front d’inaugurer une allée Abd-El-Kader…

Tous les petits Abd-El-Kader en prison ou qui devraient l’être doivent exulter…

http://resistancerepublicaine.eu/2015/04/23/pour-bayrou-les-terroristes-ne-seraient-que-des-extremistes-delirants-ou-des-fous/

Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Normal, cet attelage borgne pour un Macron qui considère que la France n’a et ne doit pas avoir de souveraineté, ne jurant que par l’Europe.

C’est ce même le Drian qui affirme doctement que l’ennemi c’est l’Etat islamique, mais surtout pas l’islam.

Bruno Le Maire, ministre de l’économie…. qui, il y a peu, affirmait doctement que les hôtesses de l’air françaises devaient porter le voile en Iran… Sans jamais avoir jamais levé le petit doigt contre le voile en France.

C’est le même qui a toujours refusé la traçabilité de la viande halal…

http://resistancerepublicaine.eu/2016/04/04/bruno-le-maire-et-hollande-meme-combat-les-hotesses-porteront-le-voile-et-fermeront-leurs-gueules/

Gérald Darmanin ministre de l’Action et des Comptes publics. Maire de Tourcoing, il a refusé une chanson avec le mot « boudin » choquant à la fête de la musique…La Mairie souhaite précisément qu’aucun amalgame soit fait avec les manifestations type «apéro saucisson-pinard» organisées par l’extrême-droite. Il ne veut pas que la mairie «choque» la population musulmane de la ville.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/06/12/tourcoing-pas-de-chanson-avec-le-mot-boudin-choquant-a-la-fete-de-la-musique/

Une escrimeuse suspendue pour dopage. Pas de problème malgré les 24 heures prises pour être sûr de ne nommer que des gens blancs comme neige ?

Laura Flessel nommée ministre des Sports. Escrimeuse de couleur, avait été suspendue pour dopage…

En 2002, à la suite d’un contrôle positif à un produit dopant, la nicéthamide, Laura Flessel est suspendue trois mois par la fédération internationale d’escrime2

https://fr.wikipedia.org/wiki/Laura_Flessel-Colovic

Caution communautariste ?

7 Anciens élus, ministres, secrétaires d’Etat, députés, sénateurs, directeurs d’administration…auxquels il faut ajouter Bruno Le Maire, ancien ministre de l’agriculture de Fillon

Annick Girardin ministre des Outre-mer… ancien Ministre de Hollande.

http://www.lejdd.fr/International/Annick-Girardin-la-ministre-qui-venait-du-froid-749665

Sylvie Goulard ministre des Armées. Fédéraliste européenne, européiste folle, élue Modem au Parlement européen. A applaudi à 4 mains les sanctions contre la Russie qui nous ont fait perdre des milliards et des emplois…

Marielle de Sarnez secrétaire d’État aux Affaires européennes. Bras droit de Bayrou, elle aurait payé la secrétaire de Bayrou avec ses fonds destinés aux assistants parlementaires…

https://ripostelaique.com/emplois-fictifs-quand-corinne-lepage-soutien-de-macron-balancait-bayrou.html

Agnès Buzyn nommée ministre des Solidarités et de la Santé. Présidente de la Haute autorité (sic ! ) de la santé…

Elle considère d’un oeil très favorable les liens ( il faut traduire petits arrangements entre amis ) entre les experts scientifiques et les labos… Vous avez deviné que les 3 vaccins obligatoires que l’on ne trouve que sous la forme de 5 ou 6 vaccins à injecter, ce n’est pas fini…

https://www.mediapart.fr/journal/france/070316/les-petits-arrangements-de-la-nouvelle-presidente-de-la-haute-autorite-de-sante?onglet=full

Jean-Michel Blanquer ministre de l’Education nationale (oh, la gueule… )

Ancien directeur général de l’administration scolaire sous Sarkozy, ses recherches, même traduites par wikipedia sont limpides, tout aussi limpides que les discours de Macron :

« En parallèle, Jean-Michel Blanquer développe une réflexion sur un autre terrain avec Changer d’ère8 qui semble renouer avec une interprétation dialectique de l’histoire, en particulier en insistant sur le dépassement du critère du bien par le critère du vrai dans l’histoire du droit à partir de la fin du XVIIIe siècle. Ce paradigme entre en crise avec la deuxième guerre mondiale pour laisser place à un paradigme plus difficile à définir, qui amène l’auteur à développer une théorie esthétique. À la croisée du travail de constitutionnaliste et de l’analyse philosophique, cet ouvrage permet de déceler une évolution vers une réflexion sur la succession de paradigmes juridiques et sur les ambivalences de la notion contemporaine d’État de droit. Pour l’auteur, le jus-naturalisme a donné naissance au positivisme, qui s’est retourné contre lui. Le même processus se produit avec l’État de droit, qui donne naissance à ce qu’il nomme la « société de droits », une réalité contraire au concept d’État de droit où une pluralité d’acteurs poursuivent des stratégies différentes devant une pluralité de juridictions, de droits et de procédures. »

Jacques Mézard ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. Sénateur PRG ayant tenté de faire reconnaître le génocide arménien comme crime contre l’humanité.

Le halal ? L’islam ? pas de problème pour l’extermination de l’humanité, monsieur le Ministre ?

Richard Ferrand ministre de la Cohésion des territoires. On l’attendait avec impatience, le sinistre porte-parole de Macron… La cohésion des territoires, ça va être la partition….

Le quidam finance avec sa réserve parlementaire France Palestine Solidarité. On a tout dit.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/25/le-futur-premier-ministre-de-macron-finance-avec-sa-reserve-parlementaire-france-palestine-solidarite/

La caution écologiste avec Hulot, celui qui brûle 87 litres à l’heure dans son bateau

Nicolas Hulot ministre de la Transition écologique et solidaire, ministre d’État. Usurpateur de la cause écologiste, sans aucune compétence comme la plupart des ministres nommés ce jour.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/02/13/les-vacances-de-monsieur-hulot-ecolo-brulant-87-litres-a-lheure-dans-son-bateau/

3 membres de la société civile très impliqués dans les réseaux mondialistes

Pour terminer 3 d’un coup pour faire beau et acheter le monde de l’édition, des multinationales et du monde universitaire.

Françoise Nyssen ( éditeur, Actes sud )ministre de la Culture. Actes sud publie depuis des années des ouvrages faisant la part belle à l’autre, à l’immigré…

Muriel Pénicaud nommée ministre du Travail. Directrice générale de Business France, agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Ceux qui veulent conserver les emplois en France vont galérer, galérer….

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Président de l’université de Nice, proche d’Estrosi…

Bref, la France selon Macron, diluée, dissoute dans l’UE et la mondialisation, faisant l’apologie de la France multiculturelle et se donnant les moyens d’accélérer le Grand Remplacement.

Les choses sont claires. Ce sont tous nos ennemis.

Les islamos et l’islam nous ont déclaré la guerre.

Macron et le gouvernement Philippe nous ont déclaré la guerre.

Aucun espoir à avoir. Aucune attente.

***********************************************************************************************

Un gouvernement Edouard Louis-Philippard

  

Publié le 17 mai 2017 - par

Dimanche, j’ai raté sciemment le sacre du produit de l’année.

Je n’avais pas allumé mon téléviseur pour ne pas subir l’autre « cron » montant sur le trône de France, entendre des journaleux plus serviles que les courtisans de Louis XIV complimenter le jeune loup du 55 Faubourg Saint-Honoré, ce maître du temps, ce guérisseur des écrouelles, ce Bonaparte devenu Napoléon, ce chantre de l’ordolibéralisme “Deutsche Qualität”.

Je n’ai donc pu apprécier sur France 2, les dix heures d’antenne de Delahousse entrecoupées de commentaires de Nathalie Saint-Criq sur le beau mec, ni sur BFM, Elkrief plus en Ruth que jamais (je me méfie des spasmes télévisuellement transmissibles des journaleuses). Mais Samuel Gontier qui tient un blog sur Télérama s’est amusé depuis son canapé à compiler ces grands moments de télévision.

https://twitter.com/SamGontier

L’admiration béate pour le petit « cron », incarnation du Beau, du Bon, du Juste (comme dit un des frère Bogdanov) donnait surtout envie, comme Brighelli l’a écrit sur son blog, de se retirer sur son Aventin personnel.

Aujourd’hui, nous avons eu droit au second épisode de la série.

Un type au teint blafard d’énarque constipé, plus soucieux de relever ses montures de lunettes que de sa lecture, s’est mis à ânonner depuis le haut du perron de l’Elysée une liste de noms, un gouvernement louis-philippard, autrement dit une équipe de branquignols de dernière bourre.

Nous avons de vieux canassons comme Bayrou (65 ans), Collomb (69 ans) et Le Drian (69 ans), de vieilles carnes comme de Sarnez (66 ans) et Girardin (52 ans). Question innovation et jeunesse, on a vu mieux.

Pour Nyssen (65 ans) des éditions Actes Sud à la culture, la gauche poête-poête habituelle devrait se pâmer de plaisir. Une éditrice, oh ! la surprise.

La prise de choix semble être Monsieur Hulot (62 ans). Les paris sont déjà ouverts sur le nombre de jours qu’il tiendra avant de repartir en vacances.

Et voici Le Maire aux finances. Il doit chercher un nouveau slogan idiot. Après “Le renouveau, c’est Bruno. La primaire, c’est Le Maire”, je lui propose “Le bourricot, c’est Bruno. La galère c’est Le Maire”. Il sera en couple avec Darmanin à Bercy. Quel magnifique attelage de LR de rien dans ce gouvernement. Bruno Croquignol, Gérald Filochard et Edouard Ribouldingue, les nouveaux Pieds Nickelés de la France macrotesque.

Ce pays théoriquement à droite, anti-UE, anti-immigration, anti-mondialisation, anti-muzz, se méfiant des banques, des médias, de la finance, après s’être donné un maître qui est son contraire, hérite d’un gouvernement de cajoleurs de l’UE, de fanatiques de la mondialisation, d’islamo-compatibles forcenés.

Beau cas de schizophrénie nationale.

Ce gouvernement ne tiendra guère plus que les fleurs des cerisiers.

L’opération marketing prendra fin le 17 juin.

Qu’aurons-nous alors? Mystère et boules puantes.

Mais si je n’étais pas là pour l’Avènement du Glorieux, j’étais là pour l’énumération laborieuse des ministres et ministricules et surtout je serai devant mon petit écran pour leurs crucifixions (en rose ou pas).

Marcus Graven

***********************************************************************************

Gouvernement Macron-Philippe :

 

les traîtres récompensés,

 

Delanoë encore cocufié.

DACMj6vXUAAwQ_9

Publié le 17 mai 2017 - par -

Ouf ! Cette fois ils ont réussi à être à l’heure. L’inquiétant Alexis Kohler, directeur de cabinet de l’Elysée, avec sa tête de premier de la classe qui dénonce ses camarades, vient donc d’annoncer le premier gouvernement Macron-Philippe.

Il est difficile de se foutre plus ouvertement de la gueule des 66 % de crétins qui ont voté Macron en pensant qu’il était un jeune homme qui allait donner un grand coup de pied dans la fourmilière du vieux monde politique qui, autour de l’UMP et du PS, régentait la vie politique française depuis 40 ans.

http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/05/17/38001-20170517LIVWWW00031-en-direct-gouvernement-edouard-philippe-emmanuel-macron-gouvernement-legislatives-lr-ps-en-marche.php

15 ministres, et, horreur, seulement cinq femmes ! On attend avec impatience les manifestations des hordes de « Osons le clitoris » et des « Femens », devant ce terrible retour en arrière.

Mais l’essentiel n’est pas là. On assiste là à un parfait recyclage des vieilles badernes de LR et du PS, qui ont choisi de trahir leur parti pour aller à la soupe. Un traître comme Edouard Philippe, qui a lâché son parti au milieu du gué, ne pouvait qu’engendrer un gouvernement de traîtres, avec au milieu d’eux le traître des traîtres, Bayrou, homme de droite qui se dit centriste et qui a fait voter Hollande en 2012. Savourons ce que disait ce vendu, avant de se vendre à Macron…

 

Pas de surprise, on retrouve les premiers traîtres, Gérard Collomb et Richard Ferrand, renégats du Parti socialiste, qui, en cas d’échec de Macron, seraient rentrés tranquillement au bercail.

Autre traître affiché, l’ineffable Le Drian, que tout le monde reconnaît compétent et incontournable comme ministre des Armées. C’est tellement vrai qu’il se retrouve à l’Europe et aux Affaires étrangères !

Autre traître de gauche récompensé, Castaner, celui qui s’était désisté pour Estrosi, lors des dernières régionales, pour « barrer la route à la Bête Immonde Marion ».

Parmi les traîtres de gauche non-récompensés, l’éternel baisé Delanoë. Notre-Dame de Paris, faut-il le rappeler, était prévu, en 2012, ministre de la Justice dans la première version du gouvernement Ayrault. Hélas pour lui, Martine Aubry fit un caprice au dernier moment, et claqua la porte, estimant son ministère trop étroit pour elle. D’où, parité oblige, l’arrivée de Taubira à la Justice, et l’éviction de Delanoë. Il espérait prendre sa revanche, c’est encore raté. Il n’a plus qu’à aller se consoler en Tunisie, sa principale résidence…

Autre éternelle cocue, Ségolène Royal, qui avait été la première, comme ministre à soutenir Macron. Elle pourra se consoler en réclamant le perchoir, comme il y a cinq ans… en espérant pour elle que cette fois, elle sera élue !

Côté droite, les traîtres sont également récompensés, bien évidemment. Bruno Le Maire, celui qui refusait la traçabilité de la viande, pour protéger la filière halal de ses copains musulmans, se retrouve ministre de l’Economie.

Autre islamo-collabo notoire, et autre traître célèbre, le maire de Tourcoing, Gérard Darmanin, récolte un obscur ministère, au pourtour incertain. Rappelons que c’est cet homme qui devait tout à Christian Vanneste, qui l’avait ouvertement trahi quand celui-ci fut lynché par son parti, pour avoir juste dit quelques vérités historiques incontestables sur l’histoire des homosexuels, durant les années 1940.

Annie Gérardin se retrouve, comme sous Sarkozy, à l’Outre-Mer, et Bayrou a réussi à vendre Marielle de Sarnez, ce qui, au niveau renouvellement, fait quelque peu désordre, la bougresse en étant tout de même à quatre mandats électifs à son actif. Un prétexte qui avait été utilisé pour virer Manuel Valls.

Restent les inconnus, qui justifient ce qu’on appelle abusivement la société civile. Laura Flessel se retrouve ministre des Sports. Grande épéiste, elle a l’avantage d’être femme et antillaise, ce qui limite les dégâts dans un gouvernement constitué majoritairement d’hommes blancs, ce qui a fait grincer Cambadélis.

Une femme, Sylvie Goulard, proche de Bayrou, ancienne conseillère privée de Romano Prodi, se retrouve ministre des Armées.

Bien évidemment, il fallait le représentant classique de la diversité, cela sera le responsable de campagne numérique de Macron, un nommé Mounir Mahjoubi.

Un illustre inconnu, Jean-Michel Blanquer, remplacera Belkacem à l’Education nationale. Pourra-t-il faire pire ? On attend avec impatience qu’il mette en place son projet au service des zones défavorisées (devinez qui les habite…) avec des classes de 12 élèves, quand il n’y a ni l’espace, ni les professeurs. On appellera peut-être des imams au secours.

Notre amie Ghislaine Dumesnil sera ravie, puisqu’on retrouve ministre des Transports Elisabeth Borne, ancienne patronne de la RATP, cette régie où des machinistes musulmans refusent de serrer la main aux femmes et imposent leurs prières à leurs collègues…

Puisqu’il y a des baisés de gauche, comme Notre-Dame-de-Paris, parlons de traîtres de droite, qui ont vu la récompense de leur félonie leur passer devant le nez. Premier grand baisé, Estrosi, qui avait cru bon de démissionner de la présidence de la Région Paca, et se voyait déjà occuper un maroquin. Raté ! Et l’ineffable Kosciusko-Morizet, qui tortillait de la croupe, et se voyait déjà occuper un grand truc de l’Ecologie durable, ou un machin comme cela !

Pas de bol, Nicolas Hulot fait son grand retour, et se retrouve à la tête d’un grand machin qui s’appelle « Transition écologique et solidaire ». On plaint d’abord les entreprises qui vont se faire harceler par les nouveaux gadgets mis en place par ces parasites.

Bref, avec Macron, qui se disait socialiste un jour sur deux, et Philippe, qui a commencé chez Rocard pour finir chez Juppé, avant de rejoindre Macron, il ne pouvait qu’y avoir un gouvernement de traîtres. Et comme toujours, dans ces histoires, il y a les vainqueurs, et les baisés.

Paul Le Poulpe