Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
NEWS OFF AMERICAN INTERNET COUNCIL COMPANY - DIACONESCO.TV Phone : 06.32.17.36.33/ 06.50.34.10.26 diaconesco@gmail.com
NEWS OFF AMERICAN INTERNET COUNCIL COMPANY - DIACONESCO.TV Phone : 06.32.17.36.33/ 06.50.34.10.26 diaconesco@gmail.com
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 1 235 549
Newsletter
NEWS OFF AMERICAN INTERNET COUNCIL COMPANY - DIACONESCO.TV Phone : 06.32.17.36.33/ 06.50.34.10.26 diaconesco@gmail.com
Derniers commentaires
Archives
Pages
22 octobre 2018

UNE IGNOMINIE DE PLUS DE LA PART DE MACRON POUR LES COMMEMORATIONS DE LA GRANDE GUERRE DE 14-18 : PAS D'HOMMAGE AUX 8 MARECHAUX

MACRON NE RENDRA PAS HOMMAGE A PETAIN ET A SEPT MARECHAUX : UNE IGNOMINIE  !
SOURCE : Publié le 21 octobre 2018 - par - 10 commentaires - 779 vues

Résultat de recherche d'images pour "photo de pétain a verdun"

La décision de ne pas rendre hommage aux huit maréchaux de la Grande Guerre, dans le seul but de ne pas citer Pétain, est une véritable ignominie.

Les noms de ces grandes figures de notre Histoire doivent rester dans les mémoires : Joffre, Foch, Pétain, Gallieni, Fayolle, Franchet d’Esperey, Lyautey et Maunoury.

Alors que la haute hiérarchie militaire souhaitait qu’un hommage soit rendu, non seulement au peuple à travers les Poilus, mais aussi aux militaires de carrière, en célébrant ces huit maréchaux, l’Élysée botte en touche par peur d’un couac avec la communauté juive et les opposants à Pétain.

La France va donc honorer ses Poilus, mais sans honorer leurs chefs prestigieux, artisans de la victoire. C’est une honte. C’est une insulte à notre Histoire, une omission scandaleuse pour de simples raisons politiques, totalement déplacées.

http://www.fdesouche.com/1090997-11-novembre-2018-lhommage-aux-huit-marechaux-de-la-grande-guerre-supprime-pour-ne-pas-evoquer-petain

Résultat de recherche d'images pour "photo de pétain a verdun"

Pétain, héros de Verdun ou traître à la patrie ?

Éternelle question qui a longtemps divisé les Français, coupant le pays en deux, comme le fit en son temps l’affaire Dreyfus, et qui gêne encore le pouvoir, dès lors qu’il s’agit d’honorer la mémoire des héros de 14-18.

Ce qui est caractéristique de l’esprit français, c’est cette incapacité à séparer le bon grain de l’ivraie, à faire la juste part des choses, à conserver la part du “bien” tout en rejetant le “mal”, quand il s’agit de juger un grand homme, une figure de l’Histoire comme le maréchal Pétain.

102 ans après sa victoire, leHéros de Verdun”, le « Lion de Verdun » disent les Anglais, n’est toujours pas réhabilité et ne le sera sans doute jamais. Ceux qui réclament la révision de son procès se heurtent à un mur. C’est quand même consternant.

J’ai souvent fait un parallèle entre Pétain et Mao. Non pas pour ce que furent ces deux grands hommes, que tout sépare, mais pour le jugement que leurs peuples respectifs portent sur eux. C’est le jour et la nuit.

Longtemps jugé coupable des famines et des atrocités qui ont frappé le peuple chinois lors duGrand bond en avant” et de la Révolution culturelle, qui firent des millions de morts, Mao est redevenu le leader mythique, qui a réunifié la Chine livrée aux Seigneurs de la guerre, ouvrant ainsi la voie à la formidable expansion chinoise d’aujourd’hui.

Dans la Chine de 2018, le culte de Mao est une réalité à laquelle il vaut mieux adhérer. Car Mao, c’est 70 % de bon et 30 % de mauvais, dit le PC chinois. J’ai pu le constater sur place, il y a quelques années.

Mais la France est incapable d’une telle objectivité. Elle préfère brûler du jour au lendemain l’idole qu’elle a adorée, sans demi-mesure. Elle condamne sans appel. Pétain, en 2018, c’est 100 % de mauvais.

C’est ainsi que Napoléon, longtemps considéré comme le libérateur de l’Europe et jugé comme étant un immense administrateur, au-delà de son génie militaire, n’est plus qu’un boucher qui a saigné la France et un esclavagiste qui a rétabli l’esclavage aux Antilles. Quelle pitié !

Nous avons honte de nos grands hommes parce qu’ils ne pensaient pas, à l’époque, comme nous, aujourd’hui !

Il est si facile de refaire l’Histoire avec les lunettes roses de 2018, hors du contexte de l’époque… C’est une spécialité bien française que de faire le procès de la France et des personnages les plus illustres de son Histoire.

Mais c’est ainsi. Ce sont les guerres qui font les lâches et les héros, mais c’est la Paix qui fait les juges et les bourreaux.

Il est tellement tentant de se draper dans le manteau de la vertu à peu de frais !

Mais ce qu’oublient nos héros (sic) de salon de 2018, qui n’auraient jamais plié face à l’armée allemande et se seraient battus comme des lions jusqu’à la mort, ce qu’ils oublient, c’est que Hitler avait gagné la guerre, que la France était vaincue et que rien ni personne ne pouvait s’opposer au vainqueur.

Comme quoi il est plus facile de jouer les héros et les résistants en 2018, bien installé dans un fauteuil, que de faire preuve de bravoure devant les Panzers de Hitler en 1940.

Je méprise ces donneurs de leçons, ces guerriers de salon qui n’auraient jamais capitulé ou collaboré, alors qu’ils sont incapables de résister à l’invasion islamique, incapables de défendre la France, incapables de mettre au pas la racaille pour protéger les Français.

Ce sont ceux qui bradent la France aujourd’hui qui sont les véritables traîtres.

Pétain a fait ce qu’il a pu pour limiter le prix de la défaite, limiter les malheurs du peuple français en négociant une zone libre, sauvant la moitié du pays de l’occupation.

Alors bien sûr, le Gouvernement de Vichy ne fut pas à la hauteur des espérances, mais le vieillard qu’était devenu Pétain (84 ans en 1940), pouvait-il résister à la volonté du vainqueur ?

Collaboration et lois anti-juives sont une réalité. Mais qui peut dire ce que serait devenue la France sans Pétain ?

Qui peut dire ce qu’auraient fait un de Gaulle et ses successeurs, s’ils avaient été responsables de la France et du peuple français après la défaite ?

Je ne suis pas là pour trancher sur la culpabilité juridique et morale de Pétain.

Pour moi, il reste avant tout un grand chef de guerre aimé et respecté, le grand vainqueur de la bataille de Verdun, qui vit tomber 300 000 soldats, pleuvoir 53 millions d’obus en 10 mois de guerre. Il reste un héros.

Et malgré la sinistre période vichyste, celle du vieillard qui a capitulé face aux exigences du vainqueur, qui a collaboré de force et participé aux lois anti-juives, malgré ce lourd passif, je préfère garder la mémoire du héros de Verdun.

Je laisse aux historiens le soin de faire la part du vrai et du faux.

Mais n’oublions pas que jusqu’en 1994, tous nos présidents sont allés fleurir sa tombe. De Gaulle, Pompidou, Giscard et Mitterrand. Preuve qu’il n’était pas le traître qu’on nous vend aujourd’hui.

Par conséquent, quand je vois un Macron qui refuse d’honorer la mémoire de huit maréchaux de la Grande Guerre, alors qu’il capitule devant les barbus et les caïds qui font la loi dans nos banlieues, je me dis que la France est tombée bien bas.

La collaboration de l’État avec les ennemis de la République, elle est quotidienne dans nos banlieues. Et ce sont ces mêmes capitulards qui font le procès de Pétain !

Oui, la France n’est plus celle de mon grand-père, qui, comme beaucoup d’autres soldats, connut l’enfer de 14-18. Et c’est bien dommage.

En rendant hommage à ces huit maréchaux, qui nous ont évité la servitude, Macron se serait non seulement grandi, mais il aurait donné satisfaction à nos militaires, qui souhaitaient honorer la mémoire de leurs glorieux ancêtres.

Une belle occasion ratée.

Jacques Guillemain

image

PS : " De plus ce qu'oublie de mentionner involontairement l'auteur de cet édito, c'est que Macron ne veut surtout pas culpabiliser l'ALLEMAGNE durant ces manifestions de commémoration de la victoire de la France sur elle en 1918, en gommant volontairement le côté victorieux militaire de nos armées, car il recevra en grande pompe sa grande amie et complice la Chancelière ( plus pour longtemps ) Angela MERKEL en lui déroulant le tapis rouge pour l'occasion ! "  

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité