REUNION POLITIQUE AU CANNET

 

AVEC JORDAN BARDELLA CANDIDAT

 

A LA PRESIDENCE DU RASSEMBLEMENT

 

NATIONAL EN NOVEMBRE 2022

01020108

 

C'est au Cannet dans la salle de La Palestre qu'a eu lieu une réunion politique organisée par le nouveau député des Alpes-Maritimes Lionel TIVOLI du Rassemblement National en recevant l'actuel Président du R.N. Jordan BARDELLA qui se représente à la succession du parti pour remplacer Marine Le PEN qui a choisi de rester à la tête de son nouveau groupe parlementaire de 89 Députés R.N. à l'Assemblée Nationale.

Pour cette réunion un très nombreux public remplissait la salle et c'est vers 16h20 qu'arrivait Jordan BARDELLA qui venait d'une réunion de Marseille,  accompagné en cela de nos trois députés R.N. des Alpes-Maritimes Lionel TIVOLI pour la deuxième circonscrption, Alexandra MASSON pour la quatrième circonscription de MENTON  et Bryan MASSON pour celle de la sixième circonscription de Cagnes/sur/Mer.

Après présentation de Jordan BARDELLA par le député Lionel TIVOLI au public, Jordan BARDELLA se lançait dans un discours pour expliquer le pourquoi de sa candidature à la présidence du Rassemblement National :

 

" Chers adhérents, électeurs et amis du Rassemblement National,

Après avoir conduit notre famille politique au succès immense de la présidentielle et des législatives, Marine Le PEN a fait part de sa décision de quitter la présidence de notre mouvement, ouvrant ainsi statutairement la voie à la désignation d'un successeur au suffrages des adhérents.

Candidat à cette éminente fonction, je me permets de solliciter votre confiance pour poursuivre le chemin victorieux que nous avons emprunté derrière Marine.

A la veille de la campagne, notre candidate m'a fait l'immense honneur de me désigner pour assurer son intérim à la présidence du Rassemblement National. C'est à ce titre que j'ai eu la responsabilité de conduire notre mouvement dans le tourbillon de ces deux grandes batailles électorales. Avec toute mon énergie, je me suis efforcé de tenir la barre avec sens des responsabilités, d'affronter les marées avec force, de sillonner nos régions et de soutenir nos militants de première ligne, de concilier les sensibilités et les parcours individuels dans une volonté d'unir, de nous porter et de vous défendre avec passion.

Pour ceux qui ont participé à cette exaltante aventure ou l'ont soutenue, cette campagne fut couronnée par la joie et même l'émotion de voir 89 des nôtres pousser les portes de l'Assemblée Nationale.

Des décennies d'efforts et de sacrifices de tous les militants nationaux  qui ont ouvert la voie avec tant de courage et d'abnégation se sont ainsi vues justement récompensés, tout comme la lucidité de nos soutiens qui ont crus dans la stratégie de gouvernement définie par Marine Le PEN dès 2011.

L'élection acquise, c'est sciemment que nous avons choisi d'incarner une opposition parlementaire ferme mais responsable, une force gouvernemental capable de répondre à l'inquiétude sociale des fins de mois difficiles comme au danger vital de la fin de la FRANCE.

En érigeant le RN comme première force d'opposition, bousculant ainsi toute la vie politique, les Français nous ont installés aux portes du pouvoir. C'est avec un sens aigu des réalités et des responsabilités qui nous attendent que nous devons engager le mouvement dans la nouvelle ère politique qui s'ouvre à nous.

Devant l'archipellisation des partis de droite et de gauche, je suis candidat pour que nous demeurions cette grande force cohérente, populaire, méritocratique, enracinée dans les histoires et où chacun d'entre vous trouvera sa place.

Le militant que je suis et que je reste aspire en premier lieu à cultiver cette fraternité militante, exclusive des détestables tentations claniques. C'est unie et rassemblées, en refusant toute forme d'excès irresponsables ou de retours vers le passé, loin des tristes scènes de divisions offertes par nos adversaires, que notre famille politique trouvera les voies de son succès.

Parce que l'accession au pouvoir se construit et ne s'improvise pas, nous mettrons au service de nos idées un appareil politique organisé et performant dont l'action ne sera mue que par une seule ambition : l'intérêt du pays et le bonheur des Français.

Dans ce contexte, présider notre mouvement exige une vision haute et une disponibilité totale, mais aussi une solide connaissance de l'appareil et de ses cadres, de ses fédérations départementales et de ses militants engagés par sens du devoir, du Continent jusqu'à la Corse en passant par l'Outre-mer.

Parce que les opportunités de victoires seront nombreuses à l'échelon local comme national, nous devons placer la production intellectuelle, la formation et la création d'une école des cadres au cœur de notre ambition pour promouvoir les dirigeants de demain. Dès l'automne, nous devrons tourner nos efforts vers la préparation des prochains scrutins locaux, à commencer par les élections sénatoriales en 2023 et municipales en 2026. Elles exigeront l'implication de tous, à commencer par celles de nos élus.

Enfin, le parti politique de demain doit être une force de rayonnement européen et international. Là encore, dans le sillage tracé par Marine Le PEN, je continuerai de travailler au rapprochement des mouvements souverainistes d'Europe dans le but de construire cette Alliance européenne des Nations. Elle est la condition pour renouer avec une France chez elle, dans ses frontières et dans son identité. C'est précisément à ce travail de fond que je m'attelle depuis note victoire aux élections européennes de 2019.

Depuis que je me suis engagé au Rassemblement National il y a plus de 10 ans, avec ma cité de Seine-Saint-Denis comme point de départ, je n'ai jamais cessé d'être habité par le sentiment d'urgence et la vocation de servir mon pays. Je n'oublie pas d'où je viens. Nos compatriotes, souvent modestes et parfois vulnérables, qui placent en nous leurs espérances, donnent chaque jour tout son sens à notre combat.

Nous ne serons jamais des politiciens. Nous avons pour seule ambition de servir, servir la plus noble cause qui soit, la Patrie, les valeurs qui fondent notre civilisation, et la liberté des Peuples d'Europe et du monde. Au moment où les identités se font entendre partout, la France doit retrouver, par l'unité nationale, les moyens de sa grandeur. L' Europe nous regarde et l'Histoire nous attend.

A compter du 30 septembre et jusqu'au 3 novembre, les adhérents du RN voteront pour choisir le prochain président du mouvement. Votre participation à cette élection est essentielle.

A tous les électeurs de la cause nationale, aux orphelins et aux déçus des vieux partis, je vous appelle au sursaut et à l'engagement : rejoignez-nous, participez, agissez, votez.

Pour que nous continuions ensemble et avec Marine Le PEN, à aller de l'avant, pour poursuivre et amplifier la dynamique, je vous convie à écrire, avec nous, le Futur de notre pays la FRANCE.

Ce choix est le votre et, à travers lui, celui de nos espérances !

Vive le Rassemblement National !

Vive la FRANCE !

Jordan BARDELLA"   

 

Photos Pesse - AGENCY PRESS INTERNATIONAL DIACONESCO.TV -

C. COPYRIGHT - Le Cannet -01/10/2022 -

01020005

01020015

01020016

01020019

01020021

01020022

01020026

01020031

01020037

01020042

01020084

01020099

01020106

01020108

01020110

01020173

01020176

01020179

01020180

01020183

REPORTAGE ET PHOTOS PRESSE Gérard DIACONSCO