logo CG

THE DAYS OF THE EUROPEAN

HERITAGE OF 15 TO 16 September 2012

Presentation of the actions of the

General Council for the historical

clansMai-chapelle1



Press Conference Eric Ciotti, Deputy President of the General Council of the Alpes-Maritimes Friday, September 14, 2012 to 15 hours

This Friday, September 14, 2012 from 15: 30 pm, Eric Ciotti, Deputy President of the General Council of the Alpes-Maritimes, presented at its conference Press all actions of the General Council for the historical heritage of the Alpes-Maritimes.

Every year since 1984, the European Heritage Days are held on the third weekend of September and allow the public to become familiar with the monuments, historic houses and art Department.

For many years the General Council of the Alpes-Marimes has a policy for the preservation of these properties whether public, private, religious or secular, and is also interested in the restoration of pictorial works. Much wealth for through the centuries and to allow future generations to continue to enjoy these artistic treasures.

Rock carvings from prehistory to contemporary architecture, the department of Alpes-Maritimes has a unique cultural heritage that has its roots at the dawn of humanity.

sorcier


Source of legitimate pride, carrying values and revealing ways of life and thinking specific to a territory it is a base memory to build the future.

Heritage policy conducted by the General Council is anchored at the point of convergence of critical challenges. It supports the economy with orders for the restoration of buildings, it reinforces the attractiveness of tourism in our department, it allows améloirer the living and democratize access to culture.

This is the respect for the men who built this heritage we have left that inspires strong political support heritage restoration by the General Council.

It is the wish to make known treasures, sometimes little known, often nestled in the heart of the valleys that have developed over the centuries, a strong identity, a saving of labor, a refined culture, which led the General Council to pursue a strong heritage.

It is the willingness to pass on to younger generations their roots and to disclose to our visitors and all Riviera wealth of our local history that led to our actions.

With this in mind I wanted to reinforce the heritage service, give him the means of action and mobilize varied to allow the General Council to be involved in an outstanding European Heritage Days.

This event, now in its 29th edition, has been a huge success, attracts millions of visitors to famous sites, others often little known or closed to the public, and demonstrates the enthusiasm of our people to our past.

So I led an active policy for the restoration of this heritage in the Alpes-Maritimes, because these innovations, the result of a patient and meticulous research, fall within the broader context of a comprehensive policy restoration and enhancement of heritage particularly religious.

As such, the General Council has dedicated since 2009 to 11.5 million this policy including 3.3 million for the restoration of private buildings, the most recent are:

St. Reparata * Cathedral in the Old Town (600 000 euros)

* Chapel of the Holy Sepulchre (213 000 euros )

* The interior restoration of the Palace of Agriculture on the Promenade des Anglais (200 000 euros) which completes the renovation of the façade (1.2 million euros).

Not to mention the churches:

* St. Joan of Arc (312 037 euros),

* Saint Joseph (287 723 euros)

 

Chapels:

* Of Mercy of the Black Penitents (272 500 euros),

* The Holy Sepulchre of Pénitants blue (213 000 euros)

* Coix of the Holy Pénitants white (133 952 euros),

* Shroud of Pénitants red (103 836 euros).

 

As well as:

* The Great Synagogue of Nice (44 500 euros)

* Russian Orthodox Church street Longchamp Nice (268 000 euros),

* Reformed Church of Victoria Grasse (13 600 euros),

* Anglican Church of Nice (373 000 euros).


Nearly 8 million in aid has been granted to municipalities since 2009, for the restoration and preservation of their buildings and their art collections, with operations as emblematic Museums Assistance Bonnard Cannet the perfume in Grasse and Cocteau in Menton, the restoration of the Church of St. Mary Magdalene in Biot, the Notre Dame de Mougins life and restoration of Domain Collettes Renoir in Cagnes-sur-Mer.

Work for the preservation of heritage, especially religious buildings is permanently extend dignity and the history of our communities and our department, which is defending the diversity of identities and perpetuate this cultural mixing and religious prégnant in Alpes-Maritimes, which is our wealth.

I at the same time pleased to introduce three new innovations for the occasion by the General Council this year:

* The posting on the site cg06.fr:

http://www.cg06.fr/fr/decouvrir-les-am/decouverte-du-patrimoine/journees-patrimoine/les-journees-europeennes-du-patrimoine/

a diary of events organized by different cultural department (associations, municipalities, office of tourism, private ...) for 250 events that occur in the Alpes-Maritimes (visits, conferences, events and special opening) there have been identified and are searchable by common or wealth ype (religious heritage, military, urban ...).

I would personally like to thank all the mayors, heads of Office of Tourism associations who responded to our call and made us part of their program. For small and medium-sized towns, this directory is an additional means of promoting their actions.

 

* The posting on the site cg06.fr, an "e-magazine" produced by the Cultural Heritage Department in partnership with other cultural services:

http://fr.calameo.com/read/0003346449e50577ab4cb


It highlights the work of the General Council as an actor or as a direct cultural support cultural life.

It can also show the variety of themes and actions taken and further operations performed on the long term.

This first issue features a state of the excavations of the Saint-Sauveur on the island of Saint-Honorat Cannes face, excavation supported by the General Council operations inventories of furniture religious communes and VENANSON TALES, the activity of the molding shop Museum in Wonderland TENDE the Roya Valley, and large restore operations as the Cathedral of Saint Reparata in the old town, the chapel of the Holy Sepulchre and many other buildings and prestigious buildings of our historical past in the Alpes-Maritimes.

* The creation of a series of booklets: "Smugglers memory" found on the internet:

transmission of memory on the low and medium-Tinée:

http://fr.calameo.com/read/0003346446fa85ae43575

transmission of memory on the Upper Vésubie:

http://fr.calameo.com/read/000334644f6615cf9684a

This new series aims to cover the entire dépatement Alpes-Maritimes. Designed as a guide for lovers of the heritage of all heritages, it presents each municipality in its historical and geographical context, detailing the most remarkable elements of its heritage.

The first two documents are the property of the low and medium-Tinah and the Haute Vésubie for 14 municipalities covered and 135 written notices.

Future issues will focus on the heritage of the lower valley of Vésubie, high Tinée valley, the Val de Blore and Roya Bévéra.

Eric Ciotti

Deputy, President of the General Council of the Alpes-Maritimes

 

******************************************************************************************

PHOTOS AGENCY PRESS INTERNATIONAL DIACONESCO.TV - NICE 14.09.2012 -

DSC_6580

DSC_6583

DSC_6584

DSC_6588

DSC_6594

DSC_6595

DSC_6601

COPYRIGHT AGENCY PRESS INTERNATIONAL DIACONESCO.TV - NICE 14.09.2012 -

IN FRENCH :

Les Journées européennes du Patrimoine du 15 au 16 septembre avec le CONSEIL GENERAL DES ALPES-MARITIMES

logo CG

PATRIMOINE & CULTURE

clansMai-chapelle1

LES JOURNEES EUROPEENNES DU

PATRIMOINE DU 15 AU 16 SEPTEMBRE 2012

Présentation des actions du Conseil général en faveur du patrimoine historique

Conférence de Presse de Eric Ciotti, Député, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes Vendredi 14 septembre 2012 à 15 heures

Ce vendredi 14 septembre 2012 à partir de 15 h 30, Monsieur Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, présentait lors de sa conférence Presse toutes les actions du Conseil général en faveur du patrimoine historique des Alpes-Maritimes.

Chaque année depuis 1984, les journées européennes du patrimoine se déroulent le troisième week-end du mois de septembre et permettent au public de se familiariser avec les monuments, demeures historiques et oeuvres d'art du Département.

Depuis de nombreuses années le Conseil Général des Alpes-Marimes mène une politique en faveur de la préservation de ces biens qu'ils soient publics, privés, religieux ou laïcs, et s'intéresse également à la restauration d'oeuvres picturales. Autant de richesses destinées à traverser les siècles et à permettre aux générations futures de continuer à admirer ces richesses artistiques.

Des gravures rupestres de la Préhistoire à l'architecture contemporaine, le département des Alpes-Maritimes possède un exceptionnel héritage culturel qui plonge ses racines à l'aube de l' humanité.

 

sorcier

Source d'une légitime fierté, porteur de valeurs et révélateur de modes de vie et de pensée spécifiques à un territoire il constitue un socle de mémoire pour bâtir le futur.

La politique du patrimoine menée par le Conseil Général est ancrée au point de convergences d'enjeux primordiaux. Elle soutient l'économie avec des commandes pour la restauration d'édifices, elle renforce l'attractivité touristique de notre département, elle permet d'améloirer le cadre de vie et de démocratiser l'accès à la Culture.

C'est le respect pour les hommes qui ont édifié ce patrimoine et nous l'ont légué qui inspire la forte politique d'aide à la restauration du patrimoine par le Conseil général.

C'est le souhait de faire connaître des trésors, parfois peu connus, souvent nichés au coeur de ces vallées qui ont développé, au fil des siècles, une forte identité, une économie de labeur, une culture raffinée, qui ont conduit le Conseil général à mener une politique du patrimoine forte.

C'est la volonté de transmettre aux jeunes générations leurs racines et de dévoiler à nos visiteurs et à tous les azuréens la richesse de notre histoire locale qui ont présidé à nos actions.

Dans cet esprit j'ai souhaité renforcer le service du patrimoine, lui donner les moyens d'une action variée et le mobiliser pour permettre au Conseil général de s'impliquer de façon exceptionnelle dans les Journées européennes du patrimoine. 

Cette manifestation, dont c'est la 29ème édition, connaît un énorme succés, draine des millions de visiteurs vers des sites célèbres, d'autres souvent peu connus ou fermés au public, et démontre l'engouement de nos concitoyens pour notre passé.

J'ai donc conduit une politique active pour la restauration de ce patrimoine historique dans les Alpes-Maritimes, car ces innovations, fruit d'un patient et méticuleux travail de recherches, s'inscrivent dans le cadre plus large d'une vaste politique de restauration et de mise en valeur du patrimoine notamment religieux.

A ce titre le Conseil général a consacré depuis 2009 11,5 millions d'euros à cette politique dont 3,3 millions pour les restaurations d'édifices privés dont les plus récents sont :

* la cathédrale Sainte Réparate dans le vieux Nice ( 600 000 euros ),

* la chapelle du Saint Sépulcre ( 213 000 euros ),

* la restauration intérieure du Palais de l'Agriculture sur la Promenade des Anglais ( 200 000 euros ) qui complète la rénovation de la façade ( 1,2 millions d'euros ).

Sans oublier les églises :

* Sainte Jeanne d'Arc ( 312 037 euros ),

* Saint Joseph ( 287 723 euros )

 

Les Chapelles :

* de la Miséricorde des Pénitents noirs ( 272 500 euros),

* du Saint Sépulcre des Pénitants bleus ( 213 000 euros ),

* de la Sainte Coix des Pénitants blancs ( 133 952 euros ),

* du Saint Suaire des Pénitants rouges ( 103 836 euros ).

 

Ainsi que :

* la grande synagogue de Nice ( 44 500 euros ),

* l'église orthodoxe Russe de la rue Longchamp de Nice ( 268 000 euros ),

* l'église réformée Victoria de Grasse ( 13 600 euros ),

* l'église anglicane de Nice ( 373 000 euros ).

 

Près de 8 millions d'euros d'aides ont été accordées aux communes, depuis 2009, pour la restauration et la conservation de leurs édifices et de leurs collections d'art, avec des opérations emblématiques comme l'aide aux musées Bonnard au Cannet, de la parfumerie à Grasse et de Cocteau à Menton, la restauration de l'église Sainte Marie Madeleine à Biot, la chapelle Notre Dame de vie à Mougins et la restauration du Domaine des Collettes de Renoir à Cagnes-sur-Mer.

Oeuvrer pour la sauvegarde du patrimoine, et en particulier des édifices religieux, c'est prolonger dignement et durablement l' Histoire de nos communes et de notre département; c'est défendre la diversité des identités et pérenniser ce brassage culturel et religieux, prégnant dans les Alpes-Maritimes, qui constitue notre richesse.

J'ai par la même occasion le plaisir de vous présenter trois nouvelles innovations à cette occasion par le Conseil général dès cette année :

* La mise en ligne, sur le site du cg06.fr :

http://www.cg06.fr/fr/decouvrir-les-am/decouverte-du-patrimoine/journees-patrimoine/les-journees-europeennes-du-patrimoine/ )

d'un agenda des manifestations organisées par les différents acteurs culturels du département (associations,communes, office de tourismes, particuliers ... ) pour 250 évènements qui se produisent dans les Alpes-Maritimes ( visites, conférences, animations et ouvertures exceptionnelles ) y ont été recensés et sont consultables par commune ou par ype de patrimoine ( patrimoine religieux, militaires, urbain ... ).

Je tiens personnellement à remercier tous les Maires, les responsables d'Office de Tourisme, d'associations qui ont répondu à notre appel et nous ont fait part de leur programme. Pour les petites et moyennes communes, cet annuaire constitue un moyen de promotion supplémentaire pour leur actions.

 

* La mise en ligne, sur le site cg06.fr, d'un "e-magazine" culturel réalisé par le service du patrimoine en partenariat avec les autres services culturels:

http://fr.calameo.com/read/0003346449e50577ab4cb

Il met en valeur l'action du Conseil général comme acteur culturel direct ou comme soutien de la vie culturelle.

Il permet également de montrer la variété des thématiques et des actions réalisées et d'approfondir les opérations réalisées sur le long terme.

Ce premier numéro propose un état des fouilles de la chapelle Saint-Sauveur de l'île de Saint-Honorat face à Cannes, fouilles soutenues par le Conseil général, les opérations d'inventaires des mobiliers religieux des communes de CONTES et VENANSON, l'activité de l'atelier de moulage du Musée des Merveilles à TENDE dans la vallée de la Roya, et les grandes opérations de restaurations comme la cathédrale Sainte-Réparate dans le vieux Nice, la chapelle du Saint-Sépulcre et tant d'autres bâtiments et édifices prestigieux de notre passé historique dans les Alpes-Maritimes.

* La création d'une série de brochures : "Passeurs de mémoire " que l'on trouve sur internet :

passeurs de mémoire sur la basse et moyenne-Tinée :

http://fr.calameo.com/read/0003346446fa85ae43575

passeurs de mémoire sur la Haute Vésubie :

http://fr.calameo.com/read/000334644f6615cf9684a

Cette nouvelle série a pour vocation de couvrir l'ensemble du dépatement des Alpes-Maritimes. Conçue comme un guide à destination des amoureux du patrimoine, de tous les patrimoines, elle présente chaque commune dans son contexte historique et géographique en détaillant les éléments les plus remarquables de son patrimoine.

Les deux premiers fascicules présentent le patrimoine de la basse et moyenne-Tiné, et celui de la Haute Vésubie pour 14 communes couvertes et 135 notices rédigées.

Les prochaines parutions porteront sur le patrimoine de la basse vallée de la Vésubie; de la haute vallée de la Tinée; du Val de Blore et de la Roya-Bévéra.

Eric Ciotti

Député, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes

 

logo CGlogo CG

img01

photos_12464428472551

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0007

0009

                                                                                       

10-Trsor-des-Valles-Paillon-Lucram-Eglise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3890335368_a329bfa618