Le formidable camouflet d’un « pestiféré »

Publié le 12 novembre 2016 - par François Celier 

CozWhoKWgAAoc3w

Partager

L’arrogance et la suffisance de l’establishment démocratique américain de même que la droite/gauche du petit pays suiveur français, ainsi que la gauche Européenne en général, viennent de prendre un camouflet magistral de la main de Trump, ce « clown » qu’ils déconsidérèrent d’emblée comme étant pestiféré.

Personnellement je qualifiais la venue de cet homme comme étant quasi providentielle dans la conjoncture actuelle. Par sa victoire, il montre à toute la planète son courage d’entrepreneur, capable de galvaniser l’esprit américain et de prendre la direction de la 1ère puissance mondiale.

Pendant un an, les nantis des grandes cités américaines, fourmillantes « d’intelligence patentée », mais aux neurones empoisonnées du mensonge gauchiste et islamo-mondialiste, se révèleront.

Tout ce petit monde de « bien pensants » se sont naturellement associés en connivence de classe, et ont plastronné sur l’échec manifeste d’un   Trump-le-pestiféré, vouant ce malotru à l’hallali démocratique. « Comment ? Ce vulgaire milliardaire osant payer sa propre campagne, sans jamais nous faire allégeance ni accommodements tactiques ? ».

Covn6tzWEAEatng

Tous le piétinèrent allègrement durant des mois, orchestrant un branle-bas de bassesses médiatiques et de coups tordus afin de l’avilir et de l’effacer de leur jeu de quilles.

A contrario, tous encensèrent leur excellentissime Hillary-la-renarde, candidate issue de leur sérail et du clan Clintonien. Assurée de sa victoire, la-dite lady, pérora sans grâce, mais grâce aux sommes colossales du Club des mondialistes et des valises du Moyen-Orient pétrolifère, garnies de  millions de dollars saoudiens et quatariens notamment, avec l’assistance de la haute administration Démocratique et autres engeances d’acabit pro-islamique.

Par  ailleurs, l’incroyable camouflet du pestiféré Trumpien ébranla la fin du règne à double face d’Hussein/Obama, jusqu’alors ravis d’être le plus « cool » et, tout à la fois, le plus fourbe des grands leaders américains du XXIe siècle.

Durant deux mandats, il participa à la dislocation du pays de l’oncle Sam (qui pourtant le révéla au monde), mis le chaos dans l’Oummah musulmane; éleva la « religion » du laïcisme et troubla nombre de pays non-alignés en tentant leurs asservissement.

Usant de la stratégie initiale de l’Afghanistan (en 1980), de l’argent saoudien d’Oussama Ben Laden et de l’arme redoutable de la CIA, Hussein Obama et encouragea par son immobilisme madré, la vision de conquête jihadistes.

De plus, avec le soutien constant des 200 médias états-uniens qui lui sont asservies; l’enseignement primaire de l’ignorance; les distorsions de l’histoire et sa falsification (d’où la difficulté des étudiants à penser par eux-mêmes), il augmenta le nombre d’épées de Daech-Damoclès suspendues sur l’occident, leurs universités et leurs Partis politiques.

Pour la France, cette stratégie maligne influença le formatage de l’esprit des citoyens pour qu’ils votent comme des veaux, d’où l’élection d’un Hollande ubuesque et sa clique d’amateurs qui font la risée de tous.

Début novembre, je me suis entretenu avec la déléguée (Rosine G.) du comité de soutien à Donald Trump pour la France, lui disant combien sa victoire était pour moi évidente, en me référant à mon estime pour Ronald Reagan et Nancy (1). La déléguée et moi étions d’accord pour reconnaître que Trump était de la même trempe et qu’il sera un Président remarquable.

En France, l’aveuglement collectif des dirigeants et des citoyens de gauche notamment, sont plus ou moins intoxiqués à la pensée unique. Mondialisation sous-jacente, identité nationale bradée, fanatisme islamique en cours d’accommodement, absence de défense de nos frontières et de nos intérêts nationaux, font un cocktail explosif à cours termes.

Il est temps que le Politique, au sens noble du terme, retrouve d’urgence la maîtrise de ses décisions et pporte des réponses aux défis incessants qui se présentent.

Georges Orwell nous avait mis en garde : un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime, il est complice. Ceux qui ont voté pour gouverner la France paient chèrement cette faute de jugement. J’ai cependant bon espoir.

De même qu’aux USA, il sera bientôt temps de retourner cette erreur de casting pour un nouveau tournage de notre belle France en péril islamique.

Souhaitons qu’un homme de stature véritablement présidentielle, ayant un bon programme de redressement, moral, économique et militaire, se révèle au plus vite ! (2)

Souvenons-nous de cette parole prophétique à méditer :

« C’est Lui qui change les temps et les époques; Il enlève les rois et établit des rois; Il donne la sagesse aux sages et la connaissance aux hommes d’intelligence »  Livre du Prophète Daniel 2:21

François Celier

Pasteur iconoclaste.

Conseiller National de pilotage,

Chargé des Relations Internationales

des « Volontaires Pour la France ».

Note : (1) Avec qui j’eus jadis l’occasion de prier lors d’un Présidential breafast à Washington.

(2) Depuis peu la France vient enfin de trouver cet homme providentiel en la personne de François FILLON ancien Premier Ministre de Nicolas SARKOZY 

 

CxyI3p5XUAAO03W