Lamentable discours de Macron qui veut juste priver de voiture les Sans-dents !

 


Lamentable discours de Macron qui veut juste priver de voiture les Sans-dents !

Il nous a fait le discours qu’on attendait, pas celui qu’on espérait, évidemment. Mais qui pouvait imaginer qu’un Macron écouterait le peuple ?

Macron, tes explications faites pour les medias, les experts, les syndicats, les Merkel et Juncker on s’en tape. Tu ne nous auras pas. Pas nous.

Sur les barrages, tout le monde a commencé à écouter le discours de Macron, qui a duré une heure… Au bout de 3 minutes les premiers lazzis ont commencé à fuser, au bout de 10 minutes plus personne n’écoutait.

Macron tu ne sais pas écouter le peuple. Macron tu ne veux pas écouter le peuple. Le peuple ne t’écoute pas non plus.

L’alibi écologique est une imposture, depuis des semaines, sur notre site et sur bien d’autres, des Gilets jaunes avec du  bon sens, des experts avec du renom le répètent et le démontrent, tu nous prends pour des cons, Macron.

Non, les énergies fossiles ne sont pas en perte de vitesse, les puits de pétrole continuent de déverser l’or noir. Si on s’apprêtait à en manquer, on ne se prosternerait pas comme on le fait devant les assassins d’Arabie saoudite et d’ailleurs ; on ne ferait pas les cadeaux que l’on fait aux pays du Maghreb….

Si on voulait vraiment limiter la pollution, on mettrait, tout de suite, un terme à la mondialisation, on arrêterait ce défilé incessant de gros navires et d’avions remplis jusqu’aux yeux de produits venant du monde entier qu’on pourrait produire chez nous. Les porte-conteneurs brûleraient chacun 10 000 tonnes de carburant au cours d’un aller Asie-Europe et autant au retour… Ces chiffres circulent, il faut les vérifier mais c’est sans doute de ce genre. Il paraît que les 15 plus gros navires-cargos du monde pollueraient autant que toutes les automobiles de la planète… et qu’il y en aurait 3500 comme ça dans le monde… Il paraît également que la flotte de plaisance française serait composée de 500 000 unités, dont 5000 Yatchs qui brûleraient 900 litres de fuel à l’heure…

Vous croyez que les propriétaires des porte-conteneurs et des yachts vont être gênés par l’augmentation du prix du fuel ?

Que nenni..

Les plus gros pollueurs vont continuer à polluer et les petits vont devoir perdre des heures dans le co-voiturage, le vélo, les transports en commun…

Bref, le but de Macron et ses sbires n’est pas de réduire la pollution, il est d’affamer la population et de la priver d’une de ses libertés fondamentales , celle de se déplacer, librement, d’aller et venir sans contraintes.

D’un côté ces messieurs avec chauffeur, avec hélicoptère et avions privés.

De l’autre ceux qui se lèvent tôt, obligés de pédaler pour aller chercher leur train, ensuite de marcher pour aller au boulot ou bien d’attendre le collègue sympa qui va le ramasser.

Foutage de gueule, mépris absolu pour le peuple.

Macron,démission !

 

Complément de Fréjusien 

Lamentable, je n’ai pas écouté ce menteur congénital, j’ai entendu que des extraits, ça me suffit pour avoir entendu « FIN DU MONDE « , rien que ça,
Oh ! le vilain gros mot !
s’il s’imagine nous faire peur avec les théories de la hulotte, il est vraiment bouché à l’émeri,
Alors les GJ vous avez le choix entre la fin du monde ou la faim de la fin du mois,

Son discours, ne répond en rien aux derniers événements, c’est un discours préparé pour présenter la transition écologique,
or déjà, je relève beaucoup d’absurdités dans ces décisions prises sous l’influence des gauchistes style hulot, comme abandonner le nucléaire, qui fait notre force par rapport à la dépendance pétrolière,

il faudrait au contraire en construire une ou deux neuves, bénéficiant des dernières découvertes de nos talentueux chercheurs,

C’est comme le remplacement des chaudières au fioul par des chaudières à granulés, plus ou moins imposées par l’ADEME, et qui vont conduire à une destruction de nos forêts qui sont en passent d’être confiées à des sociétés privées, pour leur exploitation
D’où plus d’inondations, plus de gaz carbonique, plus de problèmes environnementaux,

Aucune cohérence dans cette transition organisée par des incompétents et des ignorants, ils auraient mieux fait de consulter des experts plutôt que de s’en remettre à un bateleur de la télévision qui nous prédit la fin du monde, vous vous rendez compte de cette énormité, quel rapport avec le prix du carburant ???

Christine TASIN

********************************************

Dsdj7uRX4AAz9lQ

Macron : je vous ai compris, mais il faut sauver la planète, alors vous allez casquer !

SOURCE : Publié le 27 novembre 2018 - par

FacebookTwitterLinkedInVKWhatsAppSMSFacebook Messenger

Totalement hors-sujet !
 
Macron a littéralement botté en touche, refusant de traiter le thème principal de son intervention, censée calmer les Gilets jaunes. Le sujet était :
 
“Quelles mesures concrètes comptez-vous prendre pour aider les millions de Français qui ne peuvent plus se chauffer, se nourrir ou faire le plein et réclament une hausse de leur pouvoir d’achat en baissant les taxes ?”
 
Moyennant quoi, nous avons eu droit à un discours technique digne de la COP21, sans  réponse aucune  aux problèmes urgents des Gilets jaunes.
 
Un plaidoyer en faveur de la transition énergétique, sans la moindre mesure sociale d’accompagnement immédiate.
Un catéchisme écologique !
 
“Revenez dans 3 mois, on va travailler ensemble”, leur a dit le président.
 
Et ce n’est pas une caricature. D’ici là, les Gilets jaunes peuvent crever de faim !
 
Pour résumer son discours :
 
Je vous ai compris, mais je garderai le cap car j’hérite d’une situation qui remonte à 40 ans”. “Pas de solution miracle. Ensemble retroussons les manches !”.
 
Franchement, était-il nécessaire de donner une telle conférence face à la détresse du peuple et face à l’urgence de la situation ?
 
Macron envisage une modulation des taxes sur le carburant en fonction du coût du baril, mesure mise en œuvre sous Sarkozy mais supprimée par Hollande car trop complexe et trop coûteuse. Et c’est tout.
 
Une heure de discours écologique, pas un seul mot de social. Résumé :
 
Le climat, c’est l’avenir de nos enfants.
 
Sortir des énergies fossiles, ramener la part du nucléaire à 50% d’ici 2035.
14 réacteurs de 900 mégawatts seront fermés.
Tripler l’éolien et quintupler le solaire d’ici 2030.
 
Développer les transports en commun, le covoiturage.
Isoler les habitations, changer les véhicules et les chaudières avec l’aide de l’Etat, des constructeurs et des banques.
 
Mais tout cela, les Gilets jaunes le savent. Mais ce n’est pas ça qui remplit l’assiette de la famille quand les sous manquent dès le 15 ou le 20 du mois.
 
Macron n’a rien compris au mal profond qui ronge le pays.
 
Pas un mot sur la mondialisation qui lamine les classes populaires.
 
Pas un mot sur cette Europe impérialiste qui nous a privés de notre souveraineté monétaire, budgétaire, territoriale, judiciaire, diplomatique, et qui nous impose ses diktats en régnant sans partage et en dirigeant l’Union contre les peuples.
 
Pas un mot sur l’immigration qui a ruiné les classes moyenne et populaire en ponctionnant une grande part du social.
 
Pas un mot sur les finances d’une France en faillite, comme disait Fillon il y a 10 ans.
 
Pas un mot sur la crise identitaire et l’islamisation du pays, qui mènent la France dans le mur.
 
Pas un mot sur les cités abandonnées par l’Etat et tombées sous la coupe des caïds et des barbus.
 
Pas un mot sur la violence exponentielle avec 1000 agressions gratuites par jour et la peur qui se répand dans le pays.
 
Pas un mot sur les campagnes abandonnées, qui voient disparaître les hôpitaux, les écoles,  les tribunaux, les bureaux de poste, les centres des impôts, les commerces, les médecins etc.
 
C’est pourtant tout cela la colère des Gilets jaunes.
 
Le déclassement  économique avec la mondialisation et la perte d’identité sous le tsunami migratoire de populations qui refusent de s’intégrer.
 
Pendant une heure, Macron n’a fait que défendre sa politique énergétique.
 
Mais le pire, est que Castaner, Darmanin et Griveaux, n’ont vu que des casseurs d’extrême droite et des racistes dans ce cri de détresse, auquel 80% des Français adhèrent.
 
Voici ce que Griveaux a osé déclarer :
 
“Certaines personnes arborant un gilet jaune remontaient les Champs-Elysées avec des drapeaux en disant : “On est chez nous”. Ceux-là appartiennent à une extrême droite identitaire…Et ceux-là, nous les combattrons à chaque minute, à chaque heure et à chaque journée de ce quinquennat, jusqu’au bout.”
 
Voilà l’idéologie de ce pouvoir qui a la haine des nationalistes, ces lépreux populistes.
 
C’est une honte. Les gilets jaunes attendront, la priorité c’est de combattre les lépreux populistes.
 
Dans la France de 2018, le patriotisme est un crime et la défense de son identité chrétienne est un délit.
 
C’est l’immigration de millions de pauvres qui a ruiné le pays et appauvri les Gilets jaunes, mais ce sont les patriotes qu’il faut combattre, surtout pas les clandestins qui ne sont plus du tout expulsés puisque leurs pays n’en veulent pas.
 
Si Griveaux pense que les Gilets jaunes qui représentent 80% des Français, vont se laisser déposséder de leur pays, il se trompe lourdement.
Et il était bien inutile que Macron monte en première ligne pour si peu. Ce manque d’annonce concrète est bien la preuve que le président a toujours méprisé le peuple. Il l’a toujours insulté.
Réponse des Gilets jaunes  dans les urnes en mai 2019.
.
Jacques Guillemain

DsNYf4_XQAAU-ZC