LA PROPHETIE DE SAINT MALACHIEE,

MYTHE OU VERITE ?

SEUL LE FUTURE NOUS LE DIRA ...

Saint_Peter_27s_Square_from_the_dome

Le Vatican et la Basilique de Saint Pierre de ROME avec sa grande place

La fin du monde est-elle pour 2012?

01:36

fra

La fin du monde est elle pour 2012?

Da Minute_de_la_connaissance

25659 visti

Un astéroïde explosant le 7 octobre dernier au-dessus de l'Indonésie a

La prophétie de Saint Malachie concerne-t-elle la papauté ?

Saint Malachie (Armagh, 1094 - Clairvaux, 1148), évêque d'Armagh en Irlande, célèbre par ses connaissances héraldiques et astrologiques, avait rédigé ce qu'il disait être la liste complète des papes, depuis le 165e pape Célestin II (élu en 1143) jusqu'à la fin des temps, c'est-à-dire jusqu'au 266e pape, soit 112 papes en tout : 102 papes et 10 antipapes (Les puristes auront remarqué qu'Innocent III (1179-1180) et Benoît XIV (1425-1430), antipapes présents néanmoins sur l'Annuaire Pontifical, sont absents de la liste).

Notre pape actuel Benoît XVI étant le 265e pape, il n'y aurait plus donc, selon Malachie, qu'un seul pape avant la fin du monde. Il s'agit de Petrus Romanus, "Pierre le Romain", sous le règne duquel Rome sera détruite et l'humanité paraîtra devant son juge.

A tous, sauf au dernier, le 266e, St Malachie donne une devise en latin, résumant chacune leur personnalité.

Cette prophétie a été découverte en 1590 et a été publiée par le bénédictin Arnold de Wion (Venise 1595) dans Lignum Vitae, ouvrage consacré aux évêques issus de l'ordre des Bénédictins.

Les 36 papes qui devaient suivre après la découverte et la publication de la prophétie ayant reçu des devises dont certaines tombaient assez juste, on eut du mal à croire à un simple hasard.

L'Eglise ne s'est pas prononcée sur l'authenticité de ces prophéties, et ne les a pas condamnées. Officieusement, elle sont utilisées à la louange d'un pape. 

Devise des 36 derniers papes :

230 Innocent IX (1591) : Pia civitas in bello, "La cité sainte en guerre", originaire de Bologne, cité célèbre dans les annales de l'Eglise romaine et souvent appelée à défendre la papauté. Ce pape envoya en outre des troupes aux Ligueurs de France, seul fait important de son pontificat très court.

231 Clément VIII (1592-1605) : Crux romulea, "La croix romuléenne", de la famille romaine des Aldobrandini (Romulus fut le fondateur de Rome), dont les armes représentaient une série de croix attachées les unes aux autres et qui rappelle la croix du pontife romain à plusieurs croisillons.

232 Léon XI (1605) : Undosus vir, "L'homme aux ondes", ce pape, élu le 1er avril, fut en quelque sorte un poisson d'avril et ne régna que 27 jours, il ne fit que passer comme l'onde qui fuit.

233 Paul V (1605-21) : Gens perversa, "La gent perverse", de la famille des Borghèse qui portaient dans leurs armes un aigle et un dragon, gent perverse.

234 Grégoire XV (1621-23) : In tribulatione pacis, "Dans la tribulation de la paix", institua la Propagande, rédigea la Constitution sur la législation des conclaves et réforma les ordres religieux dans le but de rendre la paix au monde chrétien si troublé par la guerre de Trente ans.

235 Urbain VIII (1623-44) : Lilium et Rosa, "Le lis et la rose", le pontificat fut marqué par l'alliance de la rose d'Angleterre protestante avec le lis de la France catholique au cours de la guerre de Trente ans, alliance désastreuse pour la papauté.

236 Innocent X (1644-55) : Jucunditas crucis, "La joie de la croix", élu le jour de l'Exaltation de la croix (14 septembre).

237 Alexandre VII (1655-67) : Montium custos, "Le gardien des monts", de la famille des Chigi dont les armes représentaient  des montagnes que domine une étoile.

238 Clément IX (1667-69) : Sidus olorum, "L'astre des cygnes", naquit près de la rivière Stellata (stella signifie étoile) et au conclave où il fut élu il occupait la chambre des cygnes, appartement du Vatican appelé ainsi en raison des peintures représentant ces oiseaux.

239 Clément X (1670-76) : De flumine magno, "Du grand fleuve", de la famille des Altieri dont les armes représentaient la constellation de Cassiopée, qui est traversée par la voie lactée appelée jadis le grand fleuve. Autre interprétation : il naquit sur les bords du Tibre, le grand fleuve de Rome, qui déborda le jour de sa naissance, et il fut sauvé des eaux, comme Moïse, alors que son berceau flottait déjà à la dérive.

240 Innocent XI (1676-89) : Bellua insatiabitis, "La bête insatiable", les armoiries représentaient un aigle et un lion, deux bêtes insatiables.

241 Alexandre VIII (1689-91) : Poenitentia gloriosa, "La pénitence glorieuse", élu en la fête de St Bruno, fondateur de l'ordre de pénitents très sévère des Chartreux (6 octobre).

242 Innocent XII (1691-1700) : Rastrum in porta, "Le râteau à la porte", de la famille Pignatelli del Rastello (du Râteau) qui habitait aux portes de Naples, le grand port italien.

243 Clément XI (1700-21) : Flores circumdati, "Des fleurs tout autour", né à Urbin, ville dont les armes représentaient une couronne de fleurs.

244 Innocent XIII (1721-24) : De bona religione, "De bonne religion", de la famille des Conti dei Segni, la seule qui a donné neuf papes à l'Eglise et qui était donc bien "de bonne religion".

245 Benoît XIII (1724-30) : Miles in bello, "Le soldat en guerre", de la famille des Orsini, fort connus au moyen-âge pour leur audace et leur héroïsme guerrier.

246 Clément XII (1730-40) : Columna excelsa, "La colonne élevée", il s'occupa beaucoup d'architecture, il fit décorer de colonnes monumentales le portique principal de St Jean de Latran à Rome et créa au Capitole l'Ecole d'architecture.

247 Benoît XIV (1740-58) : Animal rurale, "L'animal des champs", par sa lutte constante, opiniâtre et patiente contre la philosophie impie et amorale de son siècle, il rappelle le boeuf, animal des champs, et justifie cette qualification au même titre que St Thomas et Bossuet.

248 Clément XIII (1758-69) : Rosa Umbriae, "La rose de l'Ombrie", d'abord gouverneur de Rieti, ville de l'Ombrie. La plaine de Rieti, comparée par Cicéron à la vallée de Tempé, est particulièrement délicieuse par les roses qui la parfument.

249 Clément XIV (1769-74) : Ursus velox, "L'ours rapide", la maison paternelle de ce pape avait comme enseigne un ours à la course.

250 Pie VI  (1775-99) : Peregrinus Apostolicus, "Le voyageur apostolique", croyant en la prophétie, il prend la décision d'aller à Vienne en 1782, pour négocier avec l'empereur Joseph II, et meurt à Valence, déporté par les révolutionnaires français.

251 Pie VII (1800-23) : Aquila rapax, "L'aigle ravisseur", dépouillé de ses Etats par l'Aigle impérial (Napoléon).

252 Léon XII (1823-29) : Canis et coluber, "Le chien et la couleuvre", son pontificat est marqué par l'efflorescence des sociétés secrètes, caractérisées par le cynisme et la traîtrise.

253 Pie VIII (1829-30) ; Vir religiosus, "L'homme religieux", son pontificat très court est signalé par une seule encyclique, et elle attaque les erreurs et l'indifférence moderne en matière de religion.

254  Grégoire XVI (1830-46) : De Balneis Etruriae, "De Balnès en Etrurie", religieux camaldule dont la maison mère était à Balnès.

255 Pie IX (1846-78) : Crux de Cruce, "Une croix venant de la Croix", chassé de ses Etats par la Maison de Savoie, dont les armes portent la Croix de Savoie.

256 Léon XIII (1878-1903) : Lux in caelo, "La lumière dans le ciel", ses armoiries portent une comète.

257 Pie X (1903-14) : Ignis ardens, "Le feu ardent", élu en la fête de St Dominique (4 août) dont l'ordre porte en chef une torche ardente et il était cardinal du titre de St Bernard aux Thermes.

258 Benoît XV (1914-21) : Religio depopulata, "La religion décimée", a régné pendant la 1ère Guerre mondiale.

259 Pie XI (1922-39) : Fides intrepida, "La foi intrépide", il fut le pape des missions.

260 Pie XII (1939-58) : Pastor angelicus, "Le pasteur angélique", réputé pour son ascétisme et sa pureté.

261 Jean XXIII (1958-63) : Pastor nautaque, "Pasteur et nautonier", fut patriarche de Venise.

                                                                                                             GARDES_SUISSES

262 Paul VI (1963-78) : Flos florum, "La fleur des fleurs", né à Florence qui porte un lys rouge dans ses armoiries.

263 Jean-Paul Ier (1978) : De medietate lunae, "De la moitié de la lune", n'a passé qu'un demi mois sur le trône, entre son couronnement et sa mort; élu à la demi-lune.

264 Jean-Paul II (1978-2005) : De labore solis, "Du travail du Soleil", la date de naissance de Jean-Paul II (18-5-1920) correspond à celle d'une des 228 éclipses de soleil du XXe siècle ou "Des souffrances causées par le Soleil", la sécheresse en Afrique (1972-1985).

GARDES_SUISSES_2

265 Benoît XVI (2005-?) : Gloria olivae, "La gloire de l'olive" ou "de l'olivier", symbole de paix ?

266 Petrus Romanus, "Pierre le Romain", absence de devise).