Avram Miller, père de l’internet à haut débit : « avec la neutralité du Net, le gouvernement américain ne va pas détruire internet »

 

Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 novembre 2017

149100_10151258386914556_203194937_n-500x667

On reparle beaucoup de neutralité du Net depuis que le sujet permet sert de prétexte à accuser le Président Trump de « mettre en danger internet ».

En mars 2015, j’ai questionné Avram Miller, l’un des experts les plus renommés et un des inventeurs de l’internet à haut débit, sur la neutralité du net. Ancien vice président d’Intel, Miller a contribué à la naissance de l’internet à haut débit. Il est régulièrement sollicité pour avis par des magazines et revues techniques américains, ainsi que de nombreuses Start Up.

Avram Miller est un démocrate, et il a une haine profonde du président Trump. Son témoignage sur la neutralité du net est donc particulièrement intéressant en ce sens qu’il date d’avant la candidature de Donald Trump et n’est donc teinté d’aucun biais politique.

Avram Miller est un ami. Nous nous rencontrons régulièrement pour le petit déjeuner car, fait du hasard, nous habitons tout près l’un de l’autre à la fois à Los Angeles et à Tel Aviv.

Jean-Patrick Grumberg: Avram* tu es … disons, un des grands-pères de l’internet tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Avram Miller : J’aurais préféré que tu dises “un des pères…” mais oui.

C’est parce qu’une génération, en temps internet, c’est deux ans.

Oui, je dirais que je suis un des principaux créateurs, non pas d’internet, mais de la mise à disposition de l’internet haut débit, c’est à dire à grande vitesse, qui a joué un rôle majeur dans l’adoption de l’internet par le grand public.

D’une certaine manière, les discussions autour de la neutralité du net sont une conséquence de cette activité ?

Tout à fait. Le débat sur la neutralité du net aux Etats Unis résulte de l’évolution de l’infrastructure haut débit des USA, qui a d’ailleurs toujours eu des problèmes.

Il y avait une idée reçu, depuis le début d’internet, que chacun dispose gratuitement d’une tranche de la toile, de l’infrastructure, ce qui veut dire que tout le monde peut s’exprimer librement et que rien n’est bloqué.

Oui, et c’est toujours vrai. Quand les gens parlent de la neutralité du net, en fait ils ne parlent pas de l’internet. En réalité, ce dont ils parlent, c’est de l’accès internet à haut débit.

D’une manière générale, je dirais que la structure de l’internet est intacte, et que personne ne la contrôle vraiment.

quand on parle de neutralité du net, on parle en fait de l’accès résidentiel à internet, et non de l’internet lui-même

Dans les années 90, je décrivais l’internet comme l’autoroute de l’information, (une expression inventée par Al Gore lors d’une audition du Congrès à laquelle je participais). J’expliquais que bien que je sois sur l’autoroute, elle n’a, pour entrer et sortir, c’est à dire y accéder depuis chez soi, que des pistes cyclables. Reed Hunt, le président de la FCC (Federal Communication Commission) à l’époque, mentionna ma remarque plusieurs fois. Donc quand on parle de neutralité du net, on parle en fait de l’accès résidentiel à internet, et non de l’internet lui-même.

C’est relativement difficile à comprendre parce que lorsqu’on parle d’internet, on parle de multiples couches de protocole (les 7 couches du modèle OSI). Je ne vais pas entrer dans les détails ici, mais la couche la plus basse, c’est la couche physique, et la couche TCP/IP dont beaucoup ont entendu parler, est à un niveau plus élevé. Ce dont on parle vraiment, ce sont des couches les plus basses, c’est à dire comment on entre et on sort de l’internet.

Dans un bureau, on utilise la WiFi ou on est connecté à internet avec un câble. Et ensuite, ça va où ? Si vous êtes dans un grand immeuble, dans un bureau, ça peut se passer de plusieurs façons, par fibre optique par exemple. De nombreuses sociétés proposent différentes façons de se connecter à internet, et il y une grosse concurrence.

Cependant, si vous êtes un particulier, chez vous, il n’y a en réalité que deux moyens de se connecter, depuis la plupart des domiciles des Etats Unis. L’un est le câble, qui relie plus que 90% des résidences américaines, l’autre est l’infrastructure du téléphone, dont la quasi totalité des habitations sont équipées.

A ce propos, le gouvernement américain impose aux compagnies téléphoniques de raccorder tout le monde, y compris dans les zones rurales, même si c’est économiquement peu rentable, car le gouvernement considère que posséder une ligne de téléphone est un droit essentiel, et que personne ne devrait se voir refuser la possibilité d’avoir le téléphone.

C’est d’ailleurs le décors qui préfigure la question de la neutralité du net. Mais encore une fois, je souhaite insister sur le fait que la discussion porte sur l’accès à internet, et non l’internet lui-même.

Avram, je voudrais diviser le reste de l’interview en trois parties. Un, je voudrais que tu nous dises quels sont les arguments pour et contre la neutralité du net. Ensuite, je voudrais que nous évoquions rapidement les faux arguments, et enfin que tu fasses partager ton opinion d’expert à nos lecteurs.

L’argument en faveur de la neutralité du net – au passage, je pense que c’est une très mauvaise expression, parce que ce dont on parle réellement, c’est du contrôle de l’accès au net…

1- Les arguments en faveur de la neutralité du net

Je vais reprendre mon analogie de l’autoroute de l’information.

Imaginons que vous êtes sur l’autoroute, que vous roulez sur cette autoroute, et que vous pouvez même rouler très très vite. Vous pouvez aller absolument où vous voulez sur cette autoroute, mais l’entrée et la sortie sont contrôlées par différentes sociétés.

Il y a un péage pour entrer. Et puis un péage pour sortir. Bien qu’en théorie vous pouvez aller n’importe où, il se peut que vous ne puissiez pas aller partout, parce que vous n’avez pas les moyens de payer le péage pour entrer et sortir.

Cela pourrait même être pire…

Imaginons qu’on ne vous laisse pas sortir à certains endroits. Imaginons qu’on vous dise que vous ne pouvez prendre cette sortie que si vous conduisez une Mercedes. Si vous roulez en Audi, vous êtes obligé de sortir à la sortie précédente, puis de prendre des départementales. Les gens craignent que les câblo-distributeurs se comportent ainsi.

Pourquoi est-ce tellement un problème, c’est parce qu’ils ont un monopole virtuel. Un câblo-distributeur est placé en situation de monopole par les villes, et en échange, il paye des taxes. Les villes ne veulent qu’un seul fournisseur, parce qu’il doit installer un réseau de câbles. Cela veut dire faire des tranchées dans les rues par exemple. Ce système a été mis en place quand les câblo-distributeurs ne fournissaient que la télévision.

Au début des années 90, quand j’étais un des vice-présidents d’Intel, j’ai compris que les infrastructures que les câblo-distributeurs utilisaient pour la télévision pourraient également servir pour l’internet à haut débit.

Les gens sont inquiets du mauvais usage qui pourrait être fait de ce pouvoir, mais selon moi, ça ne s’est jamais produit

Une autre industrie aurait pu fournir un accès internet à haut début, ce sont les compagnies de téléphone. Nous avons travaillé avec elles pour créer une offre alternative à l’internet par câble. La technologie s’appelle DSL, mais le DSL n’était pas techniquement capable de fournir le débit auquel nous sommes maintenant habitués.

Donc maintenant, pour se connecter à internet à haut débit, il n’existe dans la plupart des endroits que les câblo-opérateurs. Et bien que les gens sont inquiets du mauvais usage qui pourrait être fait de ce pouvoir, selon moi, ça ne s’est jamais produit.

2- L’argument contre la neutralité du net

L’argument contre, c’est qu’une fois que le gouvernement commencera à se mêler de la marche normale des entreprises, le résultat pour l’utilisateur sera déplorable. Pire, il réduira le niveau d’investissement des câblo-distributeurs parce que ce ne sera plus profitable pour eux. L’inquiétude, ici, est que le gouvernement commence à se mêler de fixer les prix et tout un tas d’autres choses.

Si tu regardes ce qui s’est passé avec la FCC, les Républicains, qui appartiennent au parti politique le plus favorable à l’entreprise, ont voté contre cette législation, et je pense que c’était 3 contre 4, et les 4 membres qui ont été choisis par les Démocrates ont voté pour. A propos, ce ratio peut changer, et il change périodiquement, et nous pourrions nous retrouver avec une FCC dominée par les Républicains, et elle pourrait renverser la législation. Cela pourrait se produire dans quelques années à l’occasion d’une nouvelle élection.

3 – Entre les vrais arguments et la désinformation

Le faux argument contre, c’est que le gouvernement [Aujourd’hui Trump] va complètement détruire internet

Les faux arguments pour et contre sont en fait ce que je t’ai expliqué.

On ne sait pas si les câblo-distributeurs vont abuser de leur position afin de bénéficier de rémunérations pour d’autres activités. On pourrait argumenter que la loi aurait pu attendre que ça se produise pour légiférer.

Le gouvernement aurait pu également utiliser la menace sans pour autant voter une loi.

L’argument bidon de l’autre côté, c’est que le gouvernement va complètement détruire internet. Il n’y a aucune preuve. Ce sont des choses qui pourraient arriver, mais il n’existe aucune preuve qu’elles vont arriver.

Conclusion

J’hésite entre le pour et le contre parce que je suis très déçu que les câblo-distributeurs n’aient pas investi plus dans le développement de l’internet à haut débit. Ca m’attriste et m’interpelle de constater que les Etats Unis se retrouvent loin derrière d’autres pays sur l’offre à haut débit. De nombreux pays développés proposent un internet plus rapide que les USA et pour beaucoup moins cher.

le gouvernement est essentiellement dirigé par des politiciens, et ce qu’ils font n’a pas grand chose à voir avec ce qui profite vraiment aux gens

Je suis également inquiet par le manque de développement de l’internet pour les zones rurales, parce que l’internet va devenir la colonne vertébrale de l’éducation, de l’information, et ceux qui ne peuvent pas se connecter en seront privés, et cela les affectera économiquement, etc.

Je pense qu’on aurait pu trouver un moyen de régler ce problème par l’impôt, puis par la réglementation. Par exemple, le gouvernement aurait pu offrir des réductions d’impôt importantes aux câblo-distributeurs qui investissent plus dans les infrastructures. Il y a beaucoup de choses à faire, mais le problème, c’est que le gouvernement est essentiellement dirigé par des politiciens, et ce qu’ils font n’a pas grand chose à voir avec ce qui profite vraiment aux gens. Beaucoup, au gouvernement, n’ont pas les compétences pour comprendre les aspects techniques et commerciaux. Malheureusement, il n’existe pas vraiment de façon pour que les gens qui ont une connaissance approfondie puissent contribuer.

Tu sais, certains expert sont quelques fois recrutés. Par exemple, ils ont recruté une responsable de Google, Megan Smith, comme directrice technique en chef pour les Etats Unis.

Mais je ne pense pas qu’une telle position ait beaucoup d’influence. Le problème principal, c’est que les Etats Unis n’ont pas d’objectifs clairs concernant l’accès internet résidentiel.

  • Qui peut dire quel est l’objectif des Etats Unis en matière d’internet à haut débit ?
  • Qu’est-ce que le gouvernement veut accomplir ?
  • Sans but, comment peut-on avoir une stratégie efficace, pour atteindre quoi ?

C’est là que commence vraiment le problème. Il n’y a pas d’objectifs.

  • Est-ce qu’on veut que tout le monde accède à internet haut débit ?
  • Est-ce qu’on veut s’assurer que les gens économiquement défavorisés puissent avoir accès ?
  • Que tous les enfants aient accès ?
  • Veut-on encourager l’amélioration de l’accès à internet au domicile des utilisateurs ?
  • Comment arriver au meilleur résultat ?

Je pense que le gouvernement devrait faire une déclaration d’intention, d’objectifs, et ensuite laisser les gens en débattre, spécialement les gens qui ont des connaissances et de l’expérience.

Thank you Avram !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Avram Miller est un scientifique et un entrepreneur américain du capital risque. Il a été vice President d’Intel (1984-1999). Il est le co-fondateur d’Intel Capital, et a dirigé les démarches d’Intel pour le développement de l’internet résidentiel à haut débit.

Avram Miller publie un blog : 

http://www.twothirdsdone.com.

***********************************************************************************************

Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 mars 2015

the-mobile-internet-by-geoff-huston-apricot-2015-apnic-plenary-5-638

Jean-Patrick Grumberg: Avram* you are…, may I say, one of the grandfathers of the Internet as we know it today.

Avram: I prefer that you said « one of the Fathers. » but yes.

Because a generation, in Internet time, is … two years.

[quote]I was one of the creators of residential broadband connection to the Internet[/quote]

Yes I would say I was one of the principal, not of the Internet but as one of the creators of the residential broadband connection to the Internet which played a major role in creating the use of the Internet by consumers.

So in a way, the discussion now about net neutrality is part of the consequence of that activity?

Right, the discussion about neutrality in the US results from the evolution of the broadband infrastructure of the United States which always had some issues.

There was a common thinking at the beginning of the Internet that everyone has his own free share of the network, of the infrastructure, which mean everyone can speak freely and nothing is blocked.

Yes, and that’s still true. when people are talking about net neutrality, they really are not talking about the Internet, they really are talking about the broadband access to the Internet.

Generally, I would say that the structure of the Internet is intact, not really controlled by anybody.

[quote]The superhighway is intact, not really controlled by anybody[/quote]

Back in the 90s, I referred to the Internet as being the Information Superhighway, ( a term that Al Gore originally coined by Al Gore) in a congressional hearing in which participated. I said that while I may be a highway, it only had bicycle paths to get on and off meaning the residential access to the Internet. Reed Hunt, the then Chair of the FCC, quoted that remark several times. So when we talk about Net Neutrality, we are really talking about residential access to the Internet and not the Internet itself.

It’s a little bit hard to understand because when we speak about the Internet we’re talking about multiple layers of protocols (the OSI seven layer model ). I won’t go into that now, but the lowest layer is the physical layer and TCP/IP which many of heard of, is a higher level. We really are talking about the lowest levels, about how you get on and off the Internet.

In an office you might use WiFi or be connected using an Internet cable and then where does that go? If you’re in a big building, in an office or whatever, it might go a variety of ways such as a fiber optic connection. Many companies will offer you ways to connect to the Internet and there is a lot of competition.

However, if you’re an individual in your at home, there really are only two access point in most home in the United States. One is the cable network which connects to more than 90% of homes in the United States. The second way is using the telephone infrastructure which connects to almost all homes in the United States. By the way the US government requires the telephone companies they required of them to connect everybody including those in rural areas,even though this is not economic because the government believes that having telephone communication was an essential right of all people and that nobody should me denied the ability to get on the phone. This is actually an important backdrop to this whole question of net neutrality. So again, I would like to stress that we are really discussing the access to the Internet and not the Internet itself.

Avram, I would like to split the rest of the interview in three parts. First I would like you to describe the pros and cons for Net Neutrality. Then I would like you to describe quickly the false arguments and finally give your opinion.

[quote]Net Neutrality I think, is a very poor term[/quote]

The argument for net neutrality, which I think is a very poor term, because what we’re really talking about is the control of the access.

OK, Here is the argument for net neutrality.

I wanna go back to my analogy about Information Super Highway and imagine that we had a highway, and you can drive on this highway, and go very fast on the highway. You can go to any place you wanted to on this highway, but the access on and off is controlled by different companies. There is a toll booth and you had to pay to get on the highway. Then there is a toll booth to get off it. So while you might be able to go anywhere in theory, but you might not be able to go there because you might not be able to afford to pay for the fees to get on or off.

It could be even worse.

Maybe they won’t let you get off to a certain destination. What if they said you can only get off at this location if you drive a Mercedes. If you were driving an Audi you would have to get off earlier and then drive the back roads. People are concerned that the Cable Companies could behave in this way.

[quote]this is an issue, because they have a virtual monopoly[/quote]

The reason this is such an issue, it’s because they have a virtual monopoly. A Cable Company is granted a monopoly by a city in return for certain tax revenues. They only wanted to have one provider since laying cable in a city can require tearing up streets, for instance. This system was put in place when Cable Companies only provided Television services.

In the early 90s, when I was a Vice President at Intel, I realized that the infrastructure which was being used by the Cable Companies for Television could also be used for providing high-speed connection from homes to the Internet.

[quote]While people are concerned about the misuse of this power in the future, that has not yet happened in my opinion[/quote]

There was another industry that could also provide a high-speed connection that was the phone company. We worked with the telephone industry to create an alternative to the Cable Connection to the Internet. The technology for this is called DSL, but DSL was not technically capable of providing the kind of speeds we are now used too. So now we have one company in most location that is the only high-speed connection to the Internet. While people are concerned about the misuse of this power in the future, that has not yet happened in my opinion.

[quote]Once the government starts getting involved, the result will be a poor experience for consumers[/quote]

The argument against Net Neutrality is that the government once it starts getting involved will start to interfere with normal business practices, and the result will be a poor experience for consumers. Furthermore, it will reduce the level of investment the cable companies and others in infrastructure because it won’t be profitable now. There is concern that the government will start regulating pricing and other things.

If you look at what happened like at the FCC, the Republicans which are the more pro-business party in the United States, all voted against this legislation, and I think it was three against four and then the four members that were appointed by the democrats voted for it. By the way this ratio can change and it does change periodically and we could have a republican led FCC and which could reverse these policies, It might happen in a couple years when there are new elections.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Now for the « False Argument », the « Fake Argument ». The arguments that scare everyone and that are not true.

[quote]The false argument on the other side is that the government is going to totally destroy the Internet[/quote]

So the fake arguments on both sides are basically what I said you know already. We don’t know that the cable Companies will misuse their capabilities in order to get gain and pay for other businesses. One could argue that could have waited for the legislation to that happen. The Government could have used the thread of it, but you won’t actually legislate it. The False Argument on the other side is that the government is going to totally destroy the Internet. There is no evidence of that either. So these are things that could happen but there is no evidence they would happen.

My opinion

[quote]I am very disappointed that the cable companies have not invested more in developing high-speed access to the Internet[/quote]

I go back in forth on this because I am very disappointed that the cable companies have not invested more in developing high-speed access to the Internet. It is sad to me and unexpected, the United States would be so far behind other countries in offering consumers high-speed access to the Internet. Many developing countries have better speeds than the USA and at much lower prices.

I’m also concerned about the lack of development of the Internet for rural areas because the Internet will become through the backbone of education, information and then people that are not able to get in would be deprived of that, and it will affect them economically and so on.

[quote style= »boxed » float= »right »]The problem is that the government is basically run by politicians and what they do have little to do with what really benefits people[/quote]

I think that we could have found a way to deal with this problem through taxation then via regulation. For instance, the Government could give big tax breaks to the cable companies if they invested more in infrastructures. There are many things to do, but the problem is that the government is basically run by politicians and what they do have little to do with what really benefits people. Many of the people in the government lack the skills to understand the technical and business issues. Unfortunately, there aren’t really good ways for people that do have a deep understanding to contribute.

You know, people do serve sometimes like they just hired a senior executive from Google, Megan Smith, as the chief technical officer of the United States.
I don’t believe that a position of this very much influence. The main problem is that the United States just lacks a clear set of objectives regarding residential access to the Internet.

We can’t really say what is broadband objective of the United States? What is it that the government hopes to accomplish? Without an objective, how can there be an effective strategy for accomplishing it? So that’s where the problem starts There is no set of goals. Do we want everybody to have access? Do we want to make sure that the people that are economically disadvantaged have access? That all children have access. Do we want to encourage the improvement of the access to the Internet from consumers in their homes? How can that be best accomplished?I think the government should make a statement what the objectives are let people discuss it, especially people would have some knowledge and experience.

Thank you Avram,

SOURCE : Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Avram Miller is an American businessperson, corporate venture capitalist, scientist and technologist. He served as Vice President, Business Development for Intel Corporation (1984-1999). He co-founded Intel Capital and led Intel’s initiative to help create and expand residential broadband Internet access.

He publishes a blog at :

http://www.twothirdsdone.com.