* 4 Mars 2011

* 528 Sujets traités

* 172 600 pages visitées

* 88 200 lecteurs ce jour

 

Rappel  Rappel  Rappel Rappel

Demain en Principauté de Monaco

Conférence Débat sur l'Europe

au Yacht Club de Monaco

 

image0011

 

Les rencontres du Mouvement Européen

 

L’EUROPE EST-ELLE


EN DANGER FACE


A LA CHINE ?


CONFERENCE-DEBAT ANIMEE PAR

Antoine Brunet et Jean- Paul Guichard

Economistes

SAMEDI 5 MARS,11 H

AU YACHT-CLUB DE MONACO

16 Quai Antoine 1er

 

dragon_rouge_chine

 

La Chine, deuxième puissance mondial ( pour l‘instant !) s’impose aux USA et dans notre bonne vieille Europe.

A qui la faute ?

 Sans aucun doute à la désindustrialisation massive, depuis 20 ans, des pays occidentaux.

Pour la Chine, la voie est libre ; elle devient l’usine du monde, le paradis de la délocalisation.

Conséquences :

Pour l’Occident, un abyssal déficit commercial et

pour la Chine un yuan qui profite abusivement de sa

sous-évaluation avec la bénédiction de l’OMC.

Antoine Brunet et Jean-Paul Guichard ne se contentent pas de dresser le bilan de cette guerre sans merci.

Ils nous proposent leurs solutions pour rééquilibrer le commerce mondial et permettre à l’Europe de se ressaisir tant qu’il en est encore temps.

Le bien-être et l’avenir d’un demi-milliard d’Européens sont à ce prix.

 

  Pour une Europe qui ose ! 

A l’issue de cette conférence, Antoine Brunet et Jean-Paul Guichard dédicaceront leur ouvrage : « La visée hégémonique de la Chine »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Édition -Diffusion

5-7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris

Tél. 01 40 46 79 20 (comptoir et renseignement libraires)

Tél. 01 40 46 79 14 (manuscrits et fabrication)

Tél. 01 40 46 79 22 (service de promotion)

Fax 01 43 25 82 03 (commercial)

LA VISÉE HÉGÉMONIQUE

DE LA CHINE

L’imperialisme économique

ISBN : 978-2-296-13916-9 ; 210 pages Prix éditeur : 21 €

« Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera »

Napoléon Bonaparte (Sainte-Hélène, 1816).

La Chine s’est éveillée et de bons apôtres nous disent qu’il ne faut pas trembler.

LA_CHINE_COMMUNISTE_CAPITALISTE_DU_XXI__SIECLELa Chine ne serait pas du tout responsable de la crise que subissent depuis 2007 la France, l’Europe et les Etats-Unis ? Pourtant, Madame Merkel a reconnu que c’était la Chine qui tirait parti de la crise, la Chine où continue de se concentrer l’industrie manufacturière de la planète.

La Chine n’aurait rien à voir avec le délabrement de nos finances publiques ? Pourtant, c’est parce que nous ne produisons plus assez, que nos recettes fiscales sont décevantes… et que l’Etat français continue à s’endetter lourdement auprès de l’Etat chinois, amenant même l’UMP à signer fin octobre 2009 un traité d’amitié avec le Parti Communiste chinois.

L’endettement auprès de la Chine de l’Etat français (et des autres Etats européens) serait sansconséquences ? L’Etat chinois serait pacifique et désintéressé ? Pourtant il a obtenu que la Grèce lui cède le port du Pirée et que la France lui cède la base aérienne de Châteauroux. Pourtant, l’Espagne, qui emprunte beaucoup à la Chine, a surpris en réclamant à l’Europe qu’elle lève son interdiction sur l’exportation de matériels militaires sensibles à la Chine.

Il serait indifférent que la Chine remplace les Etats-Unis à la tête de la planète ? Toutefois les Etats-Unis nous ont libérés de Mussolini, d’Hitler et sauvegardés de Staline et ses successeurs, tandis que le Parti Communiste chinois au pouvoir depuis 62 ans nous explique que la démocratie est nuisible et qu’il vaut mieux abandonner définitivement le pouvoir à « une élite dirigeante » autodésignée !

Antoine Brunet et Jean-Paul Guichard tirent dans leur ouvrage un signal d’alarme : démocratessoucieux de liberté, d’égalité et de fraternité, réveillez-vous. Depuis 1994 la Chine déroule, discrètement mais efficacement, une stratégie qui vise à la fois l’hégémonie mondiale et la suppression de toute démocratie sur la planète. Il ne faut pas l’accepter.

____________________________________________________________________________________________________________________

Contact Promotion/diffusion

Marie-Anne Hellian –- Sciences Humaines

Editions L’Harmattan - 7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris Tél : 01 40 46 79 23/Fax : 01 43 25 82 03

marie-anne.hellian@harmattan.fr

Visitez notre site internet et commandez en ligne : http://www.editions-harmattan.fr

Vous pouvez aussi commander cet ouvrage chez votre libraire habituel

TABLE DES MATIÈRES

Introduction

Chapitre 1 :

La Chine, une superpuissance capitaliste et totalitaire

1. La Chine, égale des Etats-Unis

2. La Chine, totalitaire et capitaliste

3. L’efficacité du cocktail « capitalisme + totalitarisme»

4. La cannibalisation des économies développées

 

Chapitre 2 :

Comment l’Angleterre puis les Etats-Unis devinrent hégémonique

1. Le « modèle mercantiliste » et sa contestation par les auteurs « classiques

2. La stratégie par laquelle l’Angleterre a bâti son hégémonie

3. Le siècle d’or de l’Empire Britannique (1815-1918)

4. La montée des prétendants : Allemagne et Etats-Unis

5. Le surgissement des Etats-Unis au travers des crises

6. Le fléau du mercantilisme et les leçons de l’histoire

 

Chapitre 3 :

La Stratégie mercantiliste des excédents extérieurs et ses avantages

1. Le mercantilisme ou la « nécessité » des excédents extérieurs

2. La croissance, la dépense intérieure et le solde extérieur

3. Deux obstacles à la croissance

4. Pays mercantilistes et pays déficitaires : être créancier ou débiteur ?

5. La stratégie de l’endettement

6. La stratégie mercantiliste

7. La supériorité de la stratégie mercantiliste

 

Chapitre 4 :

Le Japon, modèle de la Chine

1 La « nouvelle ère » (Meiji) et l’impérialisme japonais (1854–1920)

2 La montée du militarisme et l’épisode totalitaire (1920–1945)

3 Le secret de la forte croissance de l’après-guerre

4 Le Japon indispose les Etats-Unis (1965–1985)

5 Le conflit Etats-Unis Japon (1985–1995)

6 Concurrents ou sous-traitants : la différence entre le Japon et la Chine !

 

Chapitre 5 :

La stratégie mercantiliste de la Chine

1. La confirmation du totalitarisme et ses implications

2. L’adoption du « modèle japonais » et le développement des activités de sous-traitance

3. Coût salarial chinois « record du monde »

4. Contrôle des changes, interventions et dissimulations

5. Un capitalisme totalitaire « patriotique »

6. Transferts de technologie et puissance commerciale

7. Le rapprochement Chine – Etats-Unis au détriment du Japon (1972–1995)

8. Un exemple du lien entre les affaires et la politique : les pressions à propos de Taïwan

9. Un système de sanctions gratifications des firmes au service de la politique chinoise

 

Chapitre 6 :

L’excédent commercial chinois déstabilise le monde

1. La fin de Bretton-Woods et le concurrence japonaise

2. L’émergence de la Chine et la désindustrialisation américaine

3. Complaisance à l’égard de la Chine et dureté avec le Japon

4. L’exigence d’un rendement de 15% dans le tertiaire et la fuite en avant des pays développés

5. « Une des plus grandes puissances de la planète détruit l’industrie des autres pays »

6. Scénario catastrophe ; le salut est-il à Châteauroux

7. La crise est en préparation à partir de 2001

8. La Chine est responsable de la crise

9. Faut-il continuer à jouer le jeu de la Chine ?

 

Chapitre 7 :

Une guerre économique non dissimulée

1. Les leçons stratégiques que la Chine a retirées des échecs de l’URSS et du Japon

2. Une stratégie de guerre économique visant à déstabiliser les pays occidentaux

3. Le monde devrait trembler, mais il vit dans l’inconscience

4. Les pays occidentaux ont l’exclusivité d’une crise grave et prolongée

5. La coopération supposée « Chinamérica » n’est en réalité que « Chimerica »

6. Un noeud coulant autour des économies du G7 pour les asphyxier

7. Une première réaction : relance budgétaire puis immobilière (2001–2008)

8. Une deuxième réaction : relances budgétaires massives et simultanées (2009–2010)

9. Troisième réaction en 2010 : des restrictions budgétaires en Europe, fuite en avant

aux Etats-Unis

 

Chapitre 8 :

L’affrontement devient désormais généralisé

1. Les objectif et moyens économiques

2. Les objectifs et moyens « géopolitiques »

 

Chapitre 9 :

L’étrange passivité des pays développés face à la Chine

1. L’aveuglement des pays développés

2. Une réalité virtuelle : le consensus des pays développés

3. La prudence des firmes et des Gouvernements face au totalitarisme chinois

4. Le lobby chinois

5. La finance et le lobby chinois

6. L’aveuglement du monde académique

7. La passivité des Etats débouche sur l’aventurisme.

8. La peur

 

Chapitre 10 :

Faire échec à la Chine

1. Les pays développés n’échapperont pas à un affrontement avec la Chine

2. La leçon des crises

3. Une réévaluation significative du yuan souhaitable mais peu probable

4. La nécessité de protections douanières et l’obstacle de l’OMC

5. La solution : les pays développés quittent l’OMC pour créer une « OMC Bis »



dragon_rouge_chinedragon_rouge_chinedragon_rouge_chine



 

TOUT SUR LA CHINE AVEC BLOG DIACONESCO.TV

 

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2009/12/28/16300868.html

 

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2008/11/09/10205084.html

 

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2009/12/06/16064875.html

 

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2010/12/03/19772226.html

 

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2008/11/17/11397612.html

 

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2008/11/09/10733560.html


 0604_focus_tiananmen_m0604_focus_tiananmen_m0604_focus_tiananmen_m